Gérard Morisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Morisset
Gerard Morisset.jpg
Gérard Morisset dans son bureau de travail personnel, 1937
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Distinctions
Archives conservées par

Gérard Morisset (né le à Cap-Santé, et mort à Québec le ) est un historien de l'art et écrivain québécois. Il est considéré comme le père de l'histoire de l'art au Québec.

Il a consacré une grande partie de sa vie à la conservation et à l'étude du patrimoine artistique et architectural québécois. Il fut entre autres membre fondateur et premier rédacteur en chef de la revue Vie des arts en 1956[1].

Le fonds d’archives Gérard Morisset est conservé au centre d’archives de Québec de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 11 décembre 1898 à Cap-Santé, Gérard Morisset est le fils de Gédéon Morisset, ferblantier-couvreur, et d'Ernestine Cinq-Mars, institutrice.

De 1911 à 1918, Morisset fait des études au Collège de Lévis. En 1918, il entre à la faculté de droit de l'Université Laval pour en ressortir notaire quatre ans plus tard. Il exerce son métier dans la région de Québec pendant quelques années. Mais Morisset s'intéresse davantage à l'art et à son histoire. Avec l'aide de Jean-Thomas Nadeau, il débute une recherche de documents sur l'art ancien du Québec et répertorie les églises, œuvres d'orfèvrerie, orgues, tableaux et sculptures. En 1922, il épouse Marguerite Mignault. En 1929, Morisset quitte le Québec pour aller étudier l'architecture en Europe auprès de Tony Garnier avant de changer de domaine et entre en histoire de l'art à l'École du Louvre de Paris, et gradue en mars 1934.

À son retour d'Europe en 1935, Morisset devient directeur de l'enseignement du dessin pour la province de Québec. Puis, en 1937, il entreprend de faire l'inventaire des œuvres d'art du Québec[3]. Ce travail marque un point tournant dans le développement des collections du Musée du Québec. Cela s’étalera jusqu'en 1969. En 1951, Morisset devient le premier secrétaire de la Commission des monuments historiques du Québec. Dans le cadre de ses fonctions de secrétaire, il participe à la restauration de plusieurs bâtiments patrimoniaux. Il s'intéresse particulièrement au patrimoine religieux. Ses principaux efforts de restauration inclus la maison Jean-Baptiste-Chevalier, l'église de Saint-Charles-Borromée et l'église de Saint-Louis. En 1953, il devient directeur du Musée du Québec. Gérard Morisset meurt le 28 décembre 1970 à l'âge de 72 ans[4],[5],[6].

Durant sa carrière, Gérard Morisset a publié 16 livres et plus de 300 articles dans des ouvrages collectifs, journaux et périodiques. Ses ouvrages les plus marquants sont Peintres et tableaux (1936-1937)[7], Coup d’œil sur les arts en Nouvelle-France (1941)[8], L'architecture en Nouvelle-France (1949)[9] et La peinture traditionnelle au Canada français (1960)[10].

Depuis 1992, le prix Gérard-Morisset pour le patrimoine est au nombre des prestigieux Prix du Québec décernés annuellement par le gouvernement québécois[11].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Viau, « Bon anniversaire, Vie des arts », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  2. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, « Bibliothèque et Archives nationales du Québec – Fonds Gérard Morisset (P597) » (consulté le 10 février 2014).
  3. Gérard Morisset, Rapport de l'inventaire des œuvres d'art, Québec, Ministère des affaires municipales, de l'industrie et du commerce, , 54 p..
  4. « Morisset, Gérard - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 7 avril 2020).
  5. « Fiche », sur www.ville.quebec.qc.ca (consulté le 7 avril 2020)
  6. « Qui était Gérard-Morisset (1898-1970) », sur www.prixduquebec.gouv.qc.ca (consulté le 7 avril 2020).
  7. Gérard Morisset, Peintres et tableaux, Arts au Canada français, Les Editions du Chevalet, , 178 p..
  8. Gérard Morisset, Coup d’œil sur les arts en Nouvelle-France, Presses de Charrier et Dugal, limitée, , 170 p..
  9. Gérard Morisset, L'architecture En Nouvelle-France, éditions du Pélican, 1949, réédité 1980 (ISBN 978-2890110038).
  10. Gérard Morisset, La peinture traditionnelle au Canada Français, Le Cercle du Livre de France, .
  11. « Gérard Morisset », sur sites.ustboniface.ca (consulté le 7 avril 2020).
  12. « Musée national des beaux-arts du Québec - MNBAQ », sur Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) (consulté le 7 avril 2020)
  13. Notule biographique sur le site des Prix du Québec.
  14. « Pavillon Gérard-Morisset », sur db architectes (consulté le 7 avril 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Musée du Québec, Québec (Province). Ministère des affaires culturelles, À la découverte du patrimoine avec Gérard Morisset: exposition présentée au Musée du Québec du 4 février au 1er mars 1981, Québec, Ministère des affaires culturelles, , 255 p. (ISBN 9782551042043).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]