Gérard Frémy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frémy.

Gérard Frémy ( - [1]) est un pianiste, percussionniste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Yves Nat au Conservatoire national supérieur de Paris, il finit ses études en remportant le 1er prix à 16 ans. Il est désigné par Marcel Dupré et l’Association française d’action artistique (CulturesFrance) comme boursier du gouvernement soviétique. Durant 3 ans, il étudie au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou avec Heinrich Neuhaus et côtoie alors Sviatoslav Richter, Emil Guilels… Quarante concerts en URSS et des enregistrements pour la radio d’État ponctueront son séjour en Russie. Il se produit ensuite avec un égal succès dans la plupart des pays d’Europe, aux États-Unis, au Japon… et participe aux plus grands festivals. Gérard Frémy est aussi le porte-parole de la musique contemporaine: soliste des ensembles Ars Nova, Musique Vivante, il a joué avec le groupe Stockhausen à Osaka (1970). Parmi ses compositeurs de prédilection : Mozart, Schubert, Schumann, Debussy, Ravel, Cage. Son répertoire très étendu va donc de J.S. Bach à John Cage. Gérard Frémy n’est pas seulement l’interprète français le plus proche de l’univers de John Cage, il est considéré comme l’un des dépositaires de l’héritage du compositeur. Il est connu, notamment, pour son interprétation des Sonates et interludes pour piano préparé et de Music of Changes. Familier de la création contemporaine, il a créé et donné les premières auditions des plus importants compositeurs de notre temps. Parmi les créations qu’il a effectuées, Société II, Si le piano était un corps de femme, et Und so weiter de Luc Ferrari, Pôle pour deux de Stockhausen. La compositrice Michèle Bokanowski lui a dédié Pour un pianiste. Une part importante de sa carrière a été consacrée à la pédagogie puisqu’il a enseigné au CNSMD de Paris, entre autres, en classe de piano et musique de chambre. Nombre de ses étudiants ont obtenu prix et distinctions dans les plus grands concours internationaux. Il a eu pour élèves Cédric Tiberghien, Jérôme Ducros et Nicolas Stavy.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Easyroad
  • Duo
  • Eine kleine Freundschaftmusik

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce de décès sur le site de France Musique, 20 janvier 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]