Gérard Desrosiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gérard Desrosiers

Naissance 1919
Outremont, Québec, Canada
Pays de résidence Drapeau du Canada Canada
Diplôme
Médecine
(Université Laval)
Profession
Médecin de campagne
Autres activités
Fondateur de la première bibliothèque en milieu rural
Créateur du Réseau Biblio du Québec

Gérard Desrosiers (né à Outremont en 1919) est un médecin de campagne québécois, fondateur de la première bibliothèque municipale en milieu rural et créateur du Réseau Biblio du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Outremont (aujourd'hui Montréal) en 1919, Gérard Desrosiers déménage à Shawinigan en Mauricie alors qu'il est encore enfant[1]. Il retourne plus tard dans la métropole québécoise afin de compléter son cours classique au Collège de Montréal[1].

Diplômé en médecine à l'Université Laval à Québec en 1946, le Dr Gérard Desrosiers commence à pratiquer dans la municipalité de Saint-Narcisse (située dans l'actuelle région de la Mauricie) dès le 1er septembre 1947[1]. Il pratique la médecine dans la municipalité jusqu'en 1971, puis à l'hôpital de Trois-Rivières jusqu'au 1er septembre 1996[1].

En 1955, le Dr Desrosiers fonde la Société Saint-Jean-Baptiste de Saint-Narcisse[2] et siège au conseil d'administration pendant plusieurs années. C'est à l'aide de cette société qu'il fonde en 1960 la première bibliothèque laïque[3] en milieu rural du Québec[4]. La bibliothèque sera municipalisée en 1961 et motivera la création d'un réseau de bibliothèques municipales en milieu rural. C'est ce même réseau qui deviendra plus tard le Centre régional de services aux bibliothèques publiques du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie et ultimement le Réseau Biblio du Québec qui compte, en 2010, 743 bibliothèques réparties à travers le Québec et comptant près de 300 000 abonnés[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Desrosiers, Mémoires d'un médecin de campagne : pionnier des bibliothèques municipales-rurales du Québec, Montréal, Des Rosiers et associés,‎ 2003 (ISBN 9782980803604, OCLC 52287624)

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1981 : La bibliothèque de Saint-Narcisse est renommée Bibliothèque Gérard-Desrosiers[6]
  • 1996 : Médaille de bronze du Mouvement national des Québécois et des Québécoises
  • 2004 : Création du prix national d’excellence en aménagement des bibliothèques du Réseau Biblio du Québec portant son nom : Prix d'excellence Gérard-Desrosiers[7]
  • 2006 : Grand Officier de l'Ordre national du Québec[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marie-Josée Montminy, « Le docteur Gérard Desrosiers partage ses mémoires : La vie d'un médecin de campagne », Le Nouvelliste,‎ 7 juillet 2003, p. 9
  2. Renée Rowan, « Deux médecins se racontent (Dr Gérard Desrosiers et Dr Denis Lazure) », Le Devoir,‎ 15 novembre 2003, J3 (lire en ligne)
  3. « M. Gérard Desrosiers est nommé Grand Officier de l'Ordre national du Québec par le premier ministre du Québec, Jean Charest », Canada NewsWire,‎ 9 juin 2006 (lire en ligne)
  4. Presse Canadienne, « Bibliothèques municipales au Québec : Gérard Desrosiers y est pour quelque chose », Le Quotidien,‎ 25 février 1998, p. 26
  5. Réseau Biblio du Québec, « Rapport annuel 2010-2011 »,‎ septembre 2011
  6. « La bibliothèque Gérard-Desrosiers, première bibliothèque municipale rurale au Québec », sur Réseau Biblio du Québec,‎ 2010
  7. « Prix d'excellence Gérard-Desrosiers », sur Réseau Biblio du Québec,‎ novembre 2010
  8. « Gérard Desrosiers », sur Ordre national du Québec (consulté le 26 décembre 2011)