Gérard Deloche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gérard Deloche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Nationalité
Activité

Gérard Deloche est un informaticien français.

Spécialiste des réseaux et dirigeant de sociétés, il fait partie des pionniers français d'Internet, en tant qu'un des premiers organisateurs de l'ARPANET, puis s'est lancé dans une carrière dans le transport aérien, en passant 30 ans à UTA, puis à Air France, avant de s'installer comme consultant, pour partager son expertise dans la planification de la flotte et des réseaux, la politique tarifaire, la productivité de la recette et l’économie des lignes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en janvier 1938, Gérard Deloche obtient un doctorat en électronique et automatisme de l'Université de Grenoble puis commence sa carrière en 1966 à la Compagnie internationale pour l'informatique, où il effectue des contributions aux systèmes informatiques de temps réel[1] et participe au Sicob.

En 1968, grâce à une bourse de recherche du CRI (Comité de recherche en informatique), il part à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), travailler au sein de l'équipe du département d'informatique, qui est au centre du projet de réseau ARPANET[2]. Il y décroche un Master en Ordinateurs et s'implique dans le premier Network Working Group[3], puis incite son successeur pour cette bourse, Michel Elie, un autre jeune ingénieur de la Compagnie internationale pour l'informatique à faire de même[2].

Si l’on consulte en ligne les Requests for comments, inventées par Steve Crocker dès 1969, la numéro 9 émane de Gérard Deloche[4], le . Le Network Working Group est alors préoccupé par la question de l'hôte logiciel et des stratégies pour l'utilisation du réseau. L'échange conduisit au protocole « Network Control Program » NCP, le protocole de base d'ARPANET. La mise au point du NCP semble avoir débuté par le RFC 9[5], lancé par Gérard Deloche[6] le [7], jusqu'au RFC 179[8], rédigé le . Le premier lien d'hôte à Interface Message Processor fut installé et testé à l'Université de Californie à Los Angeles le , et un mois plus tard, le Stanford Research Institute répète cette première étape[6]. Au sein du groupe, les débats portent aussi largement sur les questions de "client-serveur" et de temps partage[7].

Gérard Deloche est ensuite chargé par Thomson-CSF de la mise en place d'un système d'information. En 1972, il entre à UTA comme directeur de l'informatique, puis suivit une formation en gestion à Harvard et réintégra UTA comme contrôleur de gestion à la direction Europe-Afrique.

En 1980, il devint responsable des tarifs IATA puis en 1984 directeur adjoint à la direction Afrique. De 1987 à 1990, il fut successivement directeur Afrique, directeur des opérations aériennes et de l'exploitation sol. En , il devient directeur de l'organisation et de l'informatique d'Air France, qui vient de racheter UTA. En , Christian Blanc lui confie la nouvelle organisation décentralisée. À partir de 1994, il seconde Christian Kozar, directeur général adjoint opérations sols et directeur du CDR Escales de Paris, où il dirigea l'équipe du projet « hub » avant de devenir directeur des opérations « hub » en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site des anciens de Bull [1]
  2. a et b "Témoignage sur l’Internet et les réseaux (1969-1978)", article de Michel Elie dans Entreprises et Histoire" en 2002 [2]
  3. "L’Innovation comme communauté de communautés : une étude de cas historique", par Pierre Barbaroux, pour l'École d’officiers de l’Armée de l’air (EOAA), Centre de recherche de l’Armée de l’air (CReA), page 17 [3]
  4. Le Réseau cyclades et internet : quelles opportunités pour la France des années 1970 ?" , par Valérie Schafer, professeur agrégée, doctorante à l'Université de Paris IV-Sorbonne, Comité d'histoire du Ministère des Finances, Séminaire Haute Technologie du 14 mars 2007, page 6 [4]
  5. (en) Request for comments no 9.
  6. a et b "La force de l'intelligence distribuée spécial internet" par Jean-Claude Guédon dans La Recherche" du 01/02/2000 [5]
  7. a et b "Internet, Telematics, and Health" par Marcelo C. Sosa-Iudicissa, Pan American Health Organization, page 125 [6]
  8. (en) Request for comments no 179.

Liens externes[modifier | modifier le code]