Gérard Cordier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordier (homonymie).

Gérard Cordier
Archéologue
Présentation
Naissance
Tours, Indre-et-Loire
Décès
Saint-Avertin, Indre-et-Loire
Nationalité Drapeau de la France Français

Gérard Cordier, né le à Tours et mort le à Saint-Avertin (Indre-et-Loire), est un préhistorien français, spécialiste du Néolithique et de l'âge du bronze dans la région de la Loire moyenne. Il a été chargé de recherche au CNRS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la Société préhistorique française dès 1942, Gérard Cordier intègre le service du cadastre en 1945 : « Pendant vingt ans, ses travaux topographiques seront l'occasion de multiplier les découvertes, la publication de ses études s'accompagnant toujours de plans détaillés[1] ». Sa vocation de préhistorien est consacrée par son entrée au CNRS en 1966.

Un fonds Gérard Cordier a été déposé aux archives départementales d'Indre-et-Loire (263 J) [1]

Publications[modifier | modifier le code]

Sa bibliographie, composée de plus de 300 titres, est essentiellement constituée d'articles de revues. Parmi les ouvrages :

  • La cachette de bronze d'Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire), avec J.P. Millotte et R. Riquet, Paris, 1959.
  • Trois cachettes de bronze de l'Indre-et-Loire, (Amboise, Chédigny, Saint-Genouph), avec J.P. Millotte et R. Riquet, Paris, 1960.
  • Inventaire des trouvailles de l'âge du bronse en Indre-et-Loire, avec J.P. Millotte et R. Riquet, Paris, 1961.
  • Étude des dents et des fragments de maxillaires du dolmen de La Roche, commune de Manthelan (Indre-et-Loire) avec H. Brabant, s.l.n.d.
  • Quelques souterrains-refuges de Touraine, Montrichard, 1961.
  • Inventaire des mégalithes de la France, 1.– Indre-et-Loire, Paris, CNRS, 1963, 132 p. et XXXVIII p. de pl[2]. ; 2e éd. entièrement refondue, Joué-les-Tours, l'auteur, 1984, 201 p. et XXIV pl.
  • Quelques vestiges anhistoriques de la région du Grand-Pressigny (Indre-et-Loire), Barcelona, 1964.
  • L'Indre-et-Loire préhistorique et proto-historique, répertoire topo-bibliographique, Rennes, Faculté des Sciences, Laboratoire d'anthropologie préhistorique, 1967, 136 p.
  • Souterrains-refuges, caves-fortes et hypogées de Touraines, avec Raymond Mauny, Chinon, Société des Amis du Vieux Chinon, 1967.
  • Figures médicales tourangelles : le Dr Dubreuil-Chambardel (1879-1927) : son œuvre scientifique, Tours, Mutualiste de Touraine, 1977.
  • Pour une nouvelle approche de l'analyse des structures soumises à la fatigue oligocyclique, s.l., 1980.
  • Les Dépôts de haches à talon du Gué-de-Longroi (Eure-et-Loir) et de Longny-au-Perche (Orne), Joué-les-Tours, 1984.
  • Les Moules de l'âge du bronze de Martizay (Indre), avec Jean Mornand, Joué-lès-Tours, 1984.
  • La Grotte hallstattienne de la Roche Noire, Mérigny (Indre), avec Maurice Mauve et al., Mérigny, Association des Amis de Mérigny et de ses environs, 1984.
  • L'Œuvre scientifique du doyen Étienne Patte, Joué-les-Tours, La Simarre, 1987.
  • Le dépôt de l'âge du bronze final du Petit-Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (Cher) et son contexte régional, Joué-les-Tours, 1996, 99 p.
  • Le Véron : géographie physique, Préhistoire et Protohistoire, des Celtes aux Carolingiens, avec Martine Hubert-Pellier et al., Savigny-en-Véron, Publication de l'Écomusée du Véron, 2003, 197 p.
  • Préhistoire, protohistoire et gallo-romain : dans les collections des Amis du vieux Chinon, avec Thomas Boucher, Chinon, [les Amis du vieux Chinon], 2006, 107 p.
  • L'âge du Bronze dans les pays de la Loire moyenne, Joué-lès-Tours, [l'auteur], 2009, 702 p., XXII pl[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Gasco et Michel Dauvois, « compte rendu de L’Âge du Bronze dans les pays de la Loire moyenne », La Revue archéologique de l'Ouest, no 27,‎ , p. 224-229 (lire en ligne).
  2. Gérard Cordier, « Inventaire des mégalithes de la France », Recension dans la Revue archéologique du centre de la France, t. 3, no 2,‎ , p. 170 (lire en ligne).
  3. Claude Mordant, « Gérard Cordier : L'âge du Bronze dans les pays de la Loire moyenne (notice résumée) », Revue archéologique de l'Est,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Schweitz, « L'archéologie pour projet de vie : Gérard Cordier (1924-2014) », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, t. LX,‎ , p. 101-116.
  • Pierre Magne, « Gérard Cordier (1924-2014) », Archives préhistoriques et protohistoriques, t. 16,‎ 2015 (30 mars 2015), 56 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]