Gérard Choain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (novembre 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Gérard Choain est un sculpteur français né à Lille (Nord) le , et mort à Paris en 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérard Choain est l'élève d'Aimé Blaise à l'École des beaux-arts de Lille[réf. nécessaire] entre 1922 et 1925, en compagnie des sculpteurs Émile Morlaix, René Leleu, Lucien-Jean-Maurice Fenaux et Gaston Watkin. À l'École des beaux-arts de Paris, il devient l'élève de Paul Landowski.

Il réalise de nombreux sculptures monumentales dont La Seine, cours la Reine à Paris, le Monument aux déportés des camps de concentration au cimetière du Père-Lachaise à Paris, ou encore les figures des quatre continents pour la Fontaine Bruat à Colmar.

Le palais des beaux-arts de Lille conserve de lui trois bronzes, un Athlète, un buste d'homme et la tête de L'Asie. Plusieurs de ses œuvres sont également conservées au musée d'art moderne de la ville de Paris. Son épouse Hélène est morte en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]