Gérard Choain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gérard Choain
Image dans Infobox.
Auguste Bartholdi, Monument à l'amiral Bruat (1864), Colmar, Champ-de-Mars. Les figures des quatre continents ornant le bassin sont de Gérard Choain.
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
Distinction
Grand prix des beaux-arts de la Ville de Paris (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Gérard Choain est un sculpteur français né à Lille (Nord) le et mort à Paris le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérard Choain est l'élève d'Aimé Blaise à l'école des beaux-arts de Lille entre 1922 et 1925, en compagnie des sculpteurs Émile Morlaix, René Leleu, Lucien Fenaux et Gaston Watkin. Il devient ensuite l'élève de Paul Landowski à l'École des beaux-arts de Paris.

Il réalise de nombreux sculptures monumentales dont La Seine, cours Albert-Ier à Paris, le Monument aux déportés des camps de concentration au cimetière du Père-Lachaise à Paris, ou encore les figures des quatre continents ornant le bassin du Monument à l'amiral Bruat d'Auguste Bartholdi à Colmar.

Le palais des Beaux-Arts de Lille conserve de lui trois bronzes, un Athlète, un buste d'homme et la tête de L'Asie. Plusieurs de ses œuvres sont également conservées au musée d'Art moderne de la ville de Paris.

À la suite du décès de son épouse Hélène en 2016, sa famille fait don d'une dizaine de ses sculptures au palais des Beaux-Arts de Lille en 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]