Gérard Bourgoin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gérard Bourgoin
Gérard Bourgoin.png

Gérard Bourgoin, Chef d'entreprise, dirigeant sportif, homme politique

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Organisations
Partis politiques
Centre national des indépendants et paysans
Conseil général de l'Yonne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gérard Bourgoin, né le à Chailley (Yonne) est un chef d'entreprise, dirigeant sportif et homme politique français. Il est le président de l'AJ Auxerre du 24 mai 2011 au 19 avril 2013. Il est remplacé par Guy Cotret.

Chef d'entreprise[modifier | modifier le code]

Création de la Chaillotine[modifier | modifier le code]

Fils de boucher, Gérard Bourgoin passe un CAP de boucher puis de comptabilité. À partir de 1966, il construit, dans son village de Chailley (Yonne, Bourgogne), sa première usine de découpe de volailles. L'extension est rapide, en particulier grâce à la vente dans la grande distribution.

Bourgoin SA[modifier | modifier le code]

En 1966, l'entreprise familiale se transforme en société anonyme pour devenir l'un des plus grands groupes volaillers français. Dans les années 1980, la Chaillotine devient BSA (BourgoinSA), se diversifie et se développe à l'international. Avec le rachat de nombreuses entreprises, BSA devient le numéro un mondial de la volaille fraiche, assure 30 % de la production nationale, emploie 6600 salariés, compte 30 usines et porte son chiffres d'affaires à 6,5 milliards de francs.

Le démantèlement[modifier | modifier le code]

En proie à des difficultés industrielles et financières, le groupe qu'il gère avec sa fille Corinne Bourgoin, nommée directrice générale en 1996, dépose son bilan en août 2000. Il est démantelé et les repreneurs se partagent le groupe. La société Duc continue à exploiter l'usine de Chailley[1],[2].

Football[modifier | modifier le code]

Supporter de l'AJ Auxerre dont il fut vice-président, il sponsorise ce club par l'intermédiaire de son groupe volailler (marques "la Chaillotine" de 1978 à 1983 et de 1986 à 1990, puis "Duc de Bourgogne" et "Duc" de 1990 à 1996). Il n'hésite pas à convoyer l'équipe de football à bord de son avion personnel lors de rencontres européennes.

Il est élu en juillet 2000 président de la Ligue nationale professionnelle de football à la place de Noël Le Graët. Sa présidence ne fait pas l'unanimité (il a été élu à une voix de majorité) et il rencontre une forte opposition interne. Il cédera la place à Frédéric Thiriez.

En mai 2011, avec le soutien de Guy Roux et Jean-Claude Hamel, il obtient la présidence de l'AJ Auxerre. Le 8 juin 2011, il nomme Laurent Fournier comme nouvel entraîneur de l'AJA en remplacement de Jean Fernandez, en fin de contrat et parti à l'AS Nancy-Lorraine. Depuis l'arrivée de Gérard Bourgoin l'AJA refaisait parler d'elle mais après la mi-saison l'AJA pointe à la 19e place et les supporters critiquent fortement les choix du président pour le choix des joueurs et surtout pour le choix de l’entraîneur.

Le 17 mars 2012 l'AJA est lanterne rouge de Ligue 1. Le lendemain de la défaite de l'AJA face à Evian TG à domicile (2-0) Gérard Bourgoin décide de licencier Laurent Fournier. Jean-Guy Wallemme lui succède dans la même journée.

À l'issue de la 37e et avant dernière journée du championnat de Ligue1, l'AJA est officiellement reléguée en Ligue 2.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Gérard Bourgoin a investi en 1996 dans la prospection pétrolière à Cuba (avec son ami Gérard Depardieu) et au Congo. Ami de Fidel Castro[3], il l'a reçu dans sa commune en 1995. Il a engagé l' équipe Duc-Z au rallye automobile Paris-Dakar et en 1992, sa buggie est classée 1re à l'arrivée au Cap dans la catégorie des 2 roues motrices. Il a été maire de Chailley de 1983 à 2014, conseiller général de l'Yonne et vice-président du conseil général. Il a été président du CNIP d'avril 1999 à mars 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bourgoin ou trente ans de pilotage à vue », sur lesechos.fr,‎ (consulté le 18 juin 2016)
  2. « Bourgoin, le roi du poulet, dépiauté », sur Libération.fr (consulté le 18 juin 2016)
  3. Bernard Duraud, « Gérard Bourgoin, industriel qui se fait l'avocat de Cuba », wwww.lhumanite.fr, 16 mars 1995.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bourgoin, Gérard Bourgoin, itinéraire d'un homme pressé, Paris, TF1 Éditions, (ISBN 2877610705).
  • Guy Roux, Entre nous. Mémoires., Paris, Plon, (ISBN 2-259-20391-4)
  • Marc Villand & Francis Mateo, Mon associé Fidel Castro, Paris, Histoire d'être, (ISBN 9782848790022)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Vidéo Bande annonce du film coup de tête de Jean-Jacques Annaud en 1996 - La Chaillotine, sponsor de l'AJA sur les maillots de l'équipe de football avec Patrick Deweare
  • Article Article de l'Expansion du 15 mars 2001 sur les déboires du groupe Bourgoin
  • Article blog L'histoire de l'AJA Auxerre : sponsors et équipementiers