Gérard Bardet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Bardet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Gérard Bardet (1903-1989) est un des trois initiateurs, avec John Nicolétis et André Loizillon, du groupe d'études X-Crise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bardet est polytechnicien (X1922) et travaille, à partir de 1925, dans l'entreprise familiale, Machines automatiques Bardet. Il écrit, dans la revue X-Information, le 25 août 1931, un article qui sera considéré comme l'acte fondateur d'X-Crise. Au début, ne participent que son camarade de promotion André Loizillon et John Nicolétis. Bardet est, à partir de 1932, secrétaire général du groupe.

Parmi les membres actifs du groupe de réflexion, il sera de ceux qui voudront passer à l'action. Pendant le régime de Vichy, il sera membre du Conseil supérieur de l'Économie industrielle et commerciale (CSÉIC).

Automatisme et Technique[modifier | modifier le code]

Il fonde la société Automatisme et Technique, au sein de laquelle il dépose plusieurs brevets. Certains concernent un nouveau système de transport, le Personal Rapid Transit, et seront réutilisés par Matra Transport dans les années 1970 pour réaliser les prototypes du projet ARAMIS.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Dard, « Voyage à l'intérieur d'X-Crise », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, Paris, Presses de Sciences Po (PFNSP), no 47,‎ , p. 132-147 (lire en ligne).