Géraldine Giraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giraud.
Géraldine Giraud
Nom de naissance Géraldine Giraud
Naissance
Sens (Yonne)
Nationalité Drapeau de France Française
Décès (à 36 ans)
Villeneuve-sur-Yonne (Yonne)
Profession Actrice

Géraldine Giraud, connue aussi sous le nom de scène Géraldine Gassler, née le à Sens et morte le à Villeneuve-sur-Yonne, est une actrice française, active notamment dans le doublage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents sont l'acteur Roland Giraud et la comédienne Maaike Jansen.

Géraldine Giraud, 36 ans, et sa compagne Katia Lherbier, 32 ans, éducatrice sociale et chanteuse de jazz, sont mortes assassinées le à Villeneuve-sur-Yonne. Alors qu'elles ont passé le premier week-end de novembre 2004 dans la propriété familiale de La Postolle, près de Sens, elles ne donnent plus signe de vie. L'utilisation des cartes bancaires de Géraldine et de Katia par Jean-Pierre Treiber, ancien garde forestier, entraînent son arrestation le 22 novembre[1]. Au cours de sa garde à vue, il donne plusieurs versions peu crédibles. Directeur de l'enquête, le commandant Michel Cunault, chef de l'antenne de police judiciaire d'Auxerre, découvre que Treiber a loué une pelleteuse début novembre pour faire des travaux dans sa maison de Villeneuve-sur-Yonne. Le 8 décembre, lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs découvrent dans le jardin des affaires des jeunes femmes dans les cendres d'un feu près d'un cabanon. Leurs corps dénudés et calcinés (avec leurs gorges enserrées par des cordelettes avec un nœud coulant) sont retrouvés le lendemain dans le puisard du jardin de Treiber. Les enquêteurs suspectent fortement ce dernier mais Treiber nie. Ils soupçonnent également des complices ou même un commanditaire, et s'intéressent à Patricia Darbeau, l'amie de Treiber qu'il a aidée financièrement, et Marie-Christine Van Kempen, ancienne chanteuse lyrique et tante maternelle de Géraldine à qui elle a présenté Katia, sa locataire. Des traces de chloropicrine (gaz qui a servi à intoxiquer les deux jeunes femmes) sont retrouvées dans la cave de Christine Van Kempen qui donne une explication simple à ce sujet : l'ancien propriétaire des lieux a utilisé un insecticide à base de chlore[1].

Après la confirmation du non-lieu par la cour d'appel de Paris dont Marie-Christine Van Kempen a bénéficié, il était prévu que Jean-Pierre Treiber soit jugé seul dans cette affaire en avril 2010[2]. Ce procès n'aura finalement jamais lieu, après son suicide par pendaison dans sa cellule de la prison de Fleury-Mérogis, le [3].

Géraldine Giraud est inhumée le 20 décembre 2004 dans le cimetière de La Postolle dans l'Yonne[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Christophe Gautier et Stéphane Munka, L’affaire Giraud, une histoire de femmes,, Flammarion, , 300 p..
  2. Yahoo.fr
  3. Michel Cunault, L'affaire Treiber, éditions du Rocher, , p. 247
  4. Pascale Egré, « Géraldine inhumée à La Postolle », sur leparisien.fr, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]