Géographie des Pyrénées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article traite de la géographie des Pyrénées.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Les Pyrénées forment une chaîne d'allure rectiligne, assez étroite, d'une longueur totale de 430 kilomètres de la Méditerranée (cap de Creus) à l'Atlantique (cap Higuer-mont Jaizkibel), (510 kilomètres si l'on y inclut la chaîne des Montagnes basques). Son extension en largeur est aussi à fixer : approximativement le Piémont pyrénéen se dilue côté espagnol dans le bassin de l'Èbre, et côté français dans le Bassin aquitain (Adour - Garonne) direction atlantique, et dans la basse vallée de l'Aude direction Méditerranée. Toutefois la zone de haute montagne atteint maximum 100 km en largeur.

Ses vallées sont étroites, profondes et orientées nord-sud dans leur majorité (avec quelques exceptions notables comme la Vallée d'Ordesa), et ses hauts sommets s'égrainent sans réelle discontinuité, ce qui explique que d'un bout à l'autre de la chaîne, il existe peu de points de passage praticables entre le versant nord et le versant sud. Ainsi la frontière franco-espagnole suit à peu près la ligne des crêtes, c'est-à-dire la ligne de partage des eaux, qui correspond ainsi à une frontière climatique et donc végétale (voir climat des Pyrénées et végétation des Pyrénées). La principale exception à cette règle étant formée par le val d'Aran, qui dépend de l’Espagne mais se situe sur le versant nord du massif, et l’enclave espagnole de la ville de Llívia.

D'ouest en est, on distingue trois aires de montagnes :

Carte du massif des Pyrénées avec courbes d'altitude

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

En géographie humaine, le contour du massif peut être dressé d'après la loi Montagne[1] datée du , le Massif pyrénéen est constitué par "chaque zone de montagne et les zones qui lui sont immédiatement contiguës et qui forment avec elle une même entité géographique, économique et sociale" (Art.5L no 85-30). C'est une unité d'aménagement de l'espace et de programmation.

Contour en rouge du massif des Pyrénées d'après la loi Montagne française[1], n'ayant pas de loi similaire côté espagnol, il s'agit d'une "extrapolation" des critères de la loi montagne française au versant espagnol.

En comparant les deux cartes on peut noter que :

  • La zone de Pampelune n'est pas considérée dans les Pyrénées au sens humain, car d'après les critères de la loi montagne, il s'agit d'une zone urbaine à trop forte densité pour être considérée comme zone de montagne.
  • La province de d'Alava et de Biscaye à l'ouest sont incluses dans le massif, cela signifie que la zone des montagnes basques est rattachée économiquement et humainement à la zone des Pyrénées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne.

Articles connexes[modifier | modifier le code]