Géographie de la Mauritanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

20° 00′ N 12° 00′ O / 20, -12

Géographie de la Mauritanie
carte : Géographie de la Mauritanie
Continent Afrique
Région Afrique de l'Ouest
Coordonnées 20° 00' N 12° 00' O
Superficie
Côtes 754 km
Frontières Total: 5 074 km
Mali 2 237 km, Maroc 1 561 km, Sénégal 813 km, Algérie 463 km
Altitude maximale 910 m (Kediet Ijill)
Altitude minimale -3 m (Sebkha de Ndrhamcha)
Plus long cours d’eau ?
Plus importante étendue d’eau ?

La Mauritanie possède des frontières avec le Sahara occidental (majoritairement contrôlé par le Maroc, mais dont la souveraineté n'est pas reconnue), l'Algérie, le Mali et le Sénégal.
Celles-ci ont été tracées par les colonisateurs français et espagnols ce qui explique la droiture des lignes.

La Mauritanie se divise en 4 régions naturelles :

  • le long de la côte atlantique s’étend un grand désert sablonneux, le Sahara ;
  • la région centrale est parsemée de plateaux escarpés ;
  • à l’est s’ouvrent de larges cuvettes dunaires ;
  • le fleuve Sénégal a creusé une vallée le long de la frontière sud du pays.

La Mauritanie est également traversée par le Karakoro.

Son climat est extrêmement aride, d'où une très faible densité de population : à peine 2 millions d'habitants en 1992 répartis sur une surface d'un peu plus de 1 million de kilomètres carrés. Entre Atlantique et Sahara, la Mauritanie doit s'accommoder de sa singulière géographie en subissant à la fois les rafales de l'océan et les tornades de sable venues du grand désert.

La Structure de Richat est une structure géologique située près de Ouadane en plein désert du Sahara.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

La république Islamique de Mauritanie est située en Afrique de l’ouest entre le 15 et le 27 degrés de latitude nord et les 5 et 17 degrés de longitude ouest, avec une superficie de 1 030 700 km2.

Localisation de la Mauritanie

La Mauritanie est limitée au nord-ouest par le Sahara Occidental, au nord-est par l'Algérie, au sud-est par le Mali, et par le Sénégal au sud. À l’ouest, le pays est limité par l’Océan Atlantique et ses côtes s’étendent sur près de 754 km.

Géologie[modifier | modifier le code]

Au centre et au nord du pays, le relief est constitué par les massifs montagneux de l’Assaba, du Tagant et de l’Adrar qui culminent à 400 et 500 mètres. Les parties les plus hautes sont, en général, constituées de roches dures qui forment des falaises abruptes. À l’exception de la plaine alluviale du Sénégal, appelée Chemama, large de 10 à 25 kilomètres, le reste du pays est constitué en grande partie d’alignements dunaires tels ceux de la grande région de sable qui s’étend à l’Est du Tagant et de l’Adrar.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est généralement très chaud et très sec, la majeure partie du pays étant désertique car occupée par le Sahara, le plus grand désert chaud du monde. À l'extrême sud, le climat devient semi-désertique car on transite vers le Sahel. Partout, les étés sont torrides. Il est doux en bordure de l’Océan Atlantique et connaît quatre mois de saison de pluies (de juin à septembre).

Le nord-est du pays composé de l'Erg Iguidi et de la dépression du Djouf est une des régions les plus chaudes du monde en été, entre juin et août, avec des températures maximales moyennes mensuelles avoisinant 50 °C. Au fort de Chegga, le long de la frontière avec l'Algérie, le thermomètre s'élève à une moyenne de près de 46 - 49 °C aux heures les plus chaudes des journées d'été[1].

Les températures moyennes annuelles s'établissent sur l'ensemble du pays entre 26 °C et 32 °C, et partout à l'exception du littoral atlantique, la température maximale moyenne du mois le plus chaud dépasse nettement 40 °C. Les précipitations moyennes annuelles sont partout inférieures à 250 mm, et ne dépassent même pas 100 - 150 mm dans la majeure partie du pays. À l'extrême nord et nord-est, elles deviennent quasiment nulles.

Étant donné la grande sécheresse du climat sur l'ensemble du pays, la durée moyenne annuelle de l'insolation est très élevée. Le soleil brille pendant plus des trois quarts de l'année au sud, tandis que ce dernier brûle le sol quasiment en permanence dans le désert.

Il y a deux saisons principales au Sahara mauritanien :

  • de novembre à avril : chaleur et sécheresse absolue
  • de mai à octobre : canicule et grande sécheresse, quelques pluies éparses dans le sud du désert en juillet - août

Il y trois saison principales au Sahel mauritanien :

  • de novembre à février : forte chaleur, sécheresse absolue, quelques vents de sable
  • de mars à juillet : canicule et grande sécheresse
  • d'août à octobre : chaleur, humidité, pluies

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Armature urbaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Villes de Mauritanie.

En 2014, 59.3 % de la population mauritanienne était urbaine[2]. La ville principale est Nouakchott, avec ses 945,000 habitants.

Réseaux de transport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Koïta Mohamed Lemine, Espaces, hommes et santé : géographie médicale de la Mauritanie, Université de Poitiers, 1998, 2 vol., 442 p. (Thèse de doctorat de Géographie)
  • Charles Toupet, Georges Laclavère et Théodore Monod (dir.), Atlas de la République islamique de Mauritanie, Éditions Jeune Afrique, Paris, 1977, 64 p. (ISBN 2-85258-084-5)