Géographie de l'Union soviétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) était durant son existence le pays le plus étendu du monde ( avec 22 402 200 km2 à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale). C'était également l'un des pays les plus variés, avec plus de cent « nationalités » (ethnies) recensées sur son territoire, une soixantaine de langues et cinq religions.

La population totale était estimée à 288 millions en 1990 (dite peuple soviétique). Aujourd'hui la Russie — ayant succédé à l'URSS — demeure toujours le pays le plus étendu du monde et reste un pays très divers, administrant des centaines de minorités, y compris musulmanes telles que les Tatars, et bien d'autres ethnies non russes.

Localisée au milieu et au nord de l'hémisphère nord, elle faisait deux fois et demis la taille des États-Unis et était un pays de taille continentale, seulement un peu plus petit que l'Amérique du Nord, avec une densité de treize personnes par kilomètre carré (soit moins que l'Amérique du Sud qui est à 20 et un peu plus que l'Arabie Saoudite qui est à 12,8).

Son climat était largement arctique, son centre géographique étant le plus élevé mis à part le Canada, l'Islande et les pays scandinaves. 75 % du pays était au nord du 50e parallèle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]