Génovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau de la Génovie.

La Génovie (en anglais Génovia) est un État imaginaire monarchique, qui sert de cadre aux livres Journal d'une princesse par Meg Cabot, de 10 tomes, ainsi que ses adaptations cinématographiques[1].

Son nom est une référence à Monaco par sa situation entre la France et l'Italie, mais aussi, par son nom même, à la ville italienne de Gênes (Genova), et même, par le nom de la dynastie régnante fictive des Renaldo, à la principauté de Monaco dirigée par les Grimaldi dont les ancêtres sont originaires de Gênes[1].

Le prince, père de son altesse royale la princesse Amélia Mignonette Thermopolis Renaldo (héritière de Génovie, plus connue sous le nom de Mia), règne sur ce pays. Après avoir appris que celui-ci était prince et ne pouvait plus avoir d'enfants, Mia doit hériter du trône de son père. C'est pour cela que Clarisse Renaldo, la reine douairière de Génovie mais aussi la grand-mère de Mia, apprend à cette dernière l'art d'être une princesse pour succéder à son père sur le trône[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Kate Dries, « More Princess Diaries Books Are Coming », sur Jezebel,‎ (consulté le 29 janvier 2015).
  2. « Princesse Malgré Elle », sur Première (consulté le 29 janvier 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]