Général Chanzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alfred Chanzy.

Général Chanzy
Image illustrative de l’article Général Chanzy
Le Général-Chanzy au moment de prendre le large
Type Paquebot
Histoire
Chantier naval Saint-Nazaire
Lancement 1891
Statut Naufrage le dans les Baléares
Équipage
Équipage 69
Caractéristiques techniques
Longueur 109,10 m
Maître-bau 10,70 m
Tirant d'eau 7,75 m
Déplacement 2 920 t
Tonnage 2 334 tjb
Puissance 3 800 ch
Caractéristiques commerciales
Passagers 86
Carrière
Affréteur Compagnie générale transatlantique
Pavillon Drapeau de la France France

Le Général Chanzy, du nom du général Alfred Chanzy, est un paquebot construit à Saint-Nazaire en 1891 et qui a coulé à Minorque dans l'archipel des Baléares, le alors qu'il effectuait la liaison entre Marseille et Alger.

Affrété par la Compagnie générale transatlantique, il avait quitté le port de Marseille le 9 février en début d'après-midi. Les mauvaises conditions météorologiques et la tempête qui sévissait dans les parages auraient fait manquer au capitaine Cayol le canal séparant les îles de Minorque et Majorque, pour l'envoyer se briser sur les rochers de la pointe Sala, vers 5 heures au matin du 10 février.

Monument à la mémoire des victimes de l'épave du général Chanzy sur la côte nord de Minorque

Le bilan est de 155 victimes. Le seul rescapé est Marcel Bodez, un commis des douanes, qui a été passé par-dessus bord et a trouvé refuge dans une grotte de la côte toute la journée du 10. Le 11, il a averti les autorités en arrivant à Ciudadella, où il a été aussitôt soigné pour de légères contusions.

En 1896, le Général Chanzy s'était échoué sur les côtes de Norvège, au cours d'une croisière, mais sans faire de victimes.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]