Gélannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gélannes
Gélannes
Blason de Gélannes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Nogent-sur-Seine
Canton Romilly-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes des portes de Romilly-sur-Seine
Maire
Mandat
Richard Bégon
2014-2020
Code postal 10100
Code commune 10164
Démographie
Gentilé Gélannois
Population
municipale
742 hab. (2015 en augmentation de 2,77 % par rapport à 2010)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 03″ nord, 3° 40′ 22″ est
Superficie 12,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Gélannes

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Gélannes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gélannes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gélannes
Liens
Site web gelannes.fr

Gélannes est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église au portail ouest de style roman date du début du XIIe siècle ; au XIIIe siècle, la seigneurie appartenait à une des plus anciennes et des plus puissantes lignées de la noblesse champenoise : la noble maison champenoise de Traînel, attestée dès 1079 en la personne de Pons Ier, seigneur de Pont et de Traînel. Cette lignée s'éteignit au XIVe siècle.

L'émergence économique de la commune commença avant le règne de Louis XIV avec la bonneterie, qui se développa jusqu'au milieu du XXe siècle. Son essor s'étendit sur toute la région, avec un apogée entre 1910 et 1930 avec notamment l'usine 'Dubreuilh', fermée en 1970.

À la Saint-Louis, fête des bonnetiers, les hommes et les femmes portaient leurs costumes de fête, soit - pour les hommes : costumes trois pièces sombres, - pour les femmes : robes longues à manches gigot, de grands chapeaux en mousseline avec des fleurs incrustées et des bottillons.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Gélannes.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’azur à la comète d’or posée en barre filant vers la pointe, au chef cousu de gueules chargé d’un bobinon d’argent posé en pal, accosté de deux gerbes de blé aussi d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Jean Fournier    
mars 2001 2014 Frédéric Mereghetti[1]    
mars 2014 en cours Richard Bégon DVG Ouvrier
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 742 habitants[Note 1], en augmentation de 2,77 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400421417447446496592622609
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
624651644609622632690676716
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
635624637561573607558552560
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
533480510625662706723726730
2015 - - - - - - - -
742--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]