Géant de Cerne Abbas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue du géant dans son environnement.
Dessin du géant
Détail des tranchées

Le Géant de Cerne Abbas est la représentation d'une silhouette humaine de très grande taille creusée dans une colline de craie près du village de Cerne Abbas, au nord de Dorchester, dans le Dorset, en Angleterre.

Description[modifier | modifier le code]

Ce géoglyphe est tracé par une tranchée d'environ 30 cm de large sur 30 cm de profondeur dans la prairie de la colline, à travers la couche d'humus et la craie sous-jacente, ce qui empêche l'herbe de repousser et explique sa pérennité. Le dessin est celui d'un homme en pied, vu de face, de 55 mètres de haut sur 51 mètres de large. L'ensemble du dessin ne peut être observé que de l'autre versant de la vallée ou du ciel.

Le dessin est de style assez naïf. L'homme tient dans la main droite une massue de 36,5 mètres de long qu'il brandit au-dessus de sa tête. Il est apparemment nu et présente un sexe en érection bien en évidence. Son bras gauche est tendu, et des recherches récentes ont montré que le dessin, non visible aujourd'hui, représentant un pan de vêtement ou d'une dépouille d'animal qui y étaient à l'origine suspendus, évoquant ainsi un probable rapprochement avec les représentations mythologiques d'Hercule portant la dépouille du Lion de Némée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce dessin n'est pas le seul dans la région. Un autre dessin du même type représentant un cheval, le Cheval blanc d'Uffington, est visible dans le secteur et est décrit dans des documents médiévaux. À proximité immédiate du géant, sur la même colline, se trouve un autre glyphe représentant une poêle, et dans des manuscrits médiévaux cette colline est désignée par les termes colline de la poêle; on suppose qu'à cette époque le géant n'existait pas encore, ce qui peut faire dater son apparition des environs de l'an 1600.

La plus ancienne référence au géant se trouve dans un document de 1694, faisant référence à un coût de 3 shillings pour son entretien. Ensuite, en 1742, un certain John Hutchins, auteur d'un guide du Dorset, mentionne le géant et situe sa confection dans le siècle précédent. On pense maintenant que la figure at été creusée par un serviteur de Lord Holles, seigneur du manoir proche, durant la Guerre civile anglaise ; le but aurait été de se moquer d'Olivier Cromwell en le représentant sous la forme d'un Hercule, car ses ennemis le surnommaient l'Hercule anglais.

Divers[modifier | modifier le code]

Légendes et folklore[modifier | modifier le code]

Une légende locale explique que l'origine du dessin serait un géant réel qui aurait été tué par les gens du village, lesquels auraient ensuite tracé sa silhouette sur la colline en suivant son contour.

De par son imposante érection, le géant est aussi la source depuis des siècles d'une superstition en rapport avec la fertilité féminine. Dans le passé, les habitants érigeaient sur le terrassement un poteau autour duquel les couples sans enfant dansaient pour obtenir la fertilité. Selon la croyance populaire, les femmes qui dormaient sur la silhouette devenaient fécondes, et l'infertilité pouvait être guérie par si l'on y avait des rapports sexuels, en particulier sur le sexe de la silhouette.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le Géant de Cerne Abbas apparaît au début du film Comrades de Bill Douglas (1986).

À l'occasion de la sortie du film Les Simpson en juillet 2007, un dessin représentant Homer Simpson en slip, un beignet à la main, a été dessiné à la peinture juste à côté du géant, provoquant une levée de boucliers d'associations de protection du patrimoine[1] et de néo-paganistes qui appelèrent à invoquer la pluie pour laver l'affront[2].

Notes de l'article[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde, « Homer Simpson se mesure au géant païen de Cerne Abbas » [1], consulté le 17/07/2007.
  2. (en) « Wish for rain to wash away Homer », BBC (consulté le 28 août 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :