Géant (mythologie aztèque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Géant.

Dans la mythologie aztèque, les Géants (en nahuatl « Quinametzin ») sont des personnages caractérisés par une stature et une force exceptionnelles. Il convient de distinguer parmi ceux-ci les géants de la mythologie primordiale, fils de Tlalcihuatl et Tlaltecuhtli[1], et les dieux anthropomorphes de la Terre.

Générations[modifier | modifier le code]

Ces géants des anciens temps, appelés les Quinamiltli, étaient les enfants de Tlalcihuatl[1] au temps de la création de la Terre. Les grands dieux créateurs Tezcatlipoca[1] et Quetzalcoatl[1] ont pensé que la Terre devrait être habitée par des êtres vifs, et pour cela, les dieux créateurs ont fait descendre du ciel Tlalcihuatl et Tlaltecuhtli. Les grands dieux créateurs Tezcatlipoca et Quetzalcoatl se sont transformés en deux grands serpents pour soutenir la créature appelée Cipactli et former la Terre avec son corps. Ces géants mangeaient des glands de chêne vert et du octli (vin), mais sont morts de faim à la fin du premier soleil Tlaltonatiuh (Nāhui-Ocēlōtl, « soleil de terre tigre »)[1] et les Hommes furent dévorés par les jaguars (ocelotes)[2].

La stérilité et la faim régnaient sur la Terre mais les déesses Chicomecoatl et Chalchiuhtlicue y firent revivre les plantes et les animaux [3].

  • 2e génération : ces géants s'appelaient Hueytlacome et existaient à l'époque du deuxième soleil Ehecatonatiuh (Nāhui-Ehēcatl, « soleil d'air 4 vents »), mais la pénurie de nourriture provoqua une guerre de survivance et les premiers mortels appelés Xochitl et Cocox périrent. Les dieux décidèrent alors de détruire la Terre et les Hommes furent transformés en singes (ozomatli).
  • 3e génération : ces géants s'appelaient Tzocuiliceque et existaient à l'époque du troisième soleil Tletonatiuh (Nāhui-Quihahuitl, « soleil de feu 4 pluies »), mais les dieux décidèrent de détruire la Terre et demandèrent à la déesse Xantico d'éradiquer l'humanité avec le feu volcanique. Une pluie de feu tomba alors du ciel et les Hommes furent transformés en oiseaux.
  • 4e génération : après la dernière destruction de la Terre Atonatiuh (Nāhui-Ātl, « soleil d'eau 4 eaux »), la planète n'était que désolation : les hommes étaient morts et les cieux tombés sur Terre. Cependant, les dieux amenèrent 4 géants pour élever les cieux. Ces géants s'appelaient Cuauhtemoc, Izcoalt, Izcaqlli et Tenexuche. Les grands dieux créateurs Tezcatlipoca et Quetzalcoatl se transformèrent alors en grands arbres pour aider les géants. L'arbre de Tezcatlipoca était appelé Tezcuahutl et l'arbre de Quetzalcoatl, Quetzalhuexotl. Les hommes furent alors convertis en poissons[4].

Autres géants[modifier | modifier le code]

Existent également les géants fils de Cihuacoatl et Mixcoatl appelés Xelhua, Tenoch, Ulmecatl, Mixtecatl, Xicalancatl et Otomitl. Ils furent chargés de fonder diverses villes[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (es) Otilia Meza, El Mundo Mágico de los Dioses del Anáhuac, México, Editorial Universo México, , 94 p. (ISBN 968-35-0093-5)
  2. (es) Cecilio Agustín Robelo, Diccionario de Mitología Nahua, México, Biblioteca Porrua. Imprenta del Museo Nacional de Arqueología, Historia y Etnología, , 851 p. (ISBN 978-9684327955)
  3. (es) Otilia Meza, El Mundo Mágico de los Dioses del Anáhuac, México, Editorial Universo México, , 122 p. (ISBN 968-35-0093-5)
  4. (es) Otilia Meza, El Mundo Mágico de los Dioses del Anáhuac, México, Editorial Universo México, , 131 p. (ISBN 968-35-0093-5)
  5. Cecilio Agustín Robelo, Diccionario de Mitología Nahua, México, Biblioteca Porrua. Imprenta del Museo Nacional de Arqueología, Historia y Etnología, , 763 p. (ISBN 978-9684327955)