Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
torrent du Gâ
Image illustrative de l'article Gâ
Caractéristiques
Longueur 9,6 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SYMBHI - SYndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère[2]
Cours
Source au Pic du Mas de la Grave
· Localisation La Grave
· Altitude 2 775 m
· Coordonnées 45° 06′ 45″ N, 6° 14′ 28″ E
Confluence la Romanche
· Localisation La Grave
· Altitude 1 355 m
· Coordonnées 45° 02′ 32″ N, 6° 16′ 54″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Valfredène, Infernet, Martignare
· Rive droite Rachas
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Briançon
Cantons La Grave
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur
Principales localités La Grave

Sources : SANDRE:« W2710500 », Géoportail

Le torrent du Gâ est un cours d'eau du département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et un affluent droit de la Romanche, donc un sous-affluent du Rhône par le Drac et l'Isère.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le torrent du est un torrent qui prend sa source au Pic du Mas de la Grave, dans le secteur de la Côte Rouge à 2 775 m d'altitude et qui se jette dans la Romanche vers La Grave au lieu-dit L'Oratoire du Crozelet, à 1 355 m d'altitude. Sa longueur est de 9,6 km de long[1]. Une chute le Saut de Pucelle est situé à moins de 600 mètres de la confluence

Commune et canton traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Hautes-Alpes, le torrent du Gâ traverse une seule commune[1] : La Grave et donc un seul canton le canton de La Grave, dans l'arrondissement de Briançon.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le torrent du Gâ traverse une seule zone hydrographique La Romanche de sa source au torrent du Ga (W270) de 129 km2 de superficie. Ce bassin versant est constitué à 98,39 % de « forêts et milieux semi naturels », à 1,32 % de « territoires agricoles »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

C'est le syndicat mixte des bassins hydrauliques de l'Isère qui s'occupe de fédérer les aménagements sur la Romanche[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le torrent du Gâ a onze affluents référencés[1] :

  • la torrent de Valfredène (rg), 4,3 km sur les deux communes de Besse (source) et la Grave (confluence), avec un affluent :
    • le torrent de la Côte Rouge (rd), 2 km sur la seule commune de La Grave.
  • le ruisseau de Rachas (rd), 4 km sur les deux communes de Besse (source) et la Grave (confluence)
  • le torent de l'Infernet (rg), 3,7 km sur la seule commune de La Grave avec un affluent :
    • le torrent du Cognet (rd), 1,1 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de la Courbeille (rg), 2,6 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent des Combettes (rd), 1,6 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de la Chabanerie (rg), 2,5 km sur la seule commune de La Grave avec un affluent,
    • le torent de Tirière (rg), 1,4 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de Bernes (rd), 1,2 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de Taud (rg), 1,8 km sur la seule commune de La Grave avec un affluent,
    • le torrent du Gay (rd), 1,1 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de Martignare (rg), 7,2 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de la Chezalette (rd), 1,2 km sur la seule commune de La Grave
  • le torrent de Forette (rd), 1 km sur la seule commune de La Grave

Donc son rang de Strahler est de trois

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]