Fuzzy Logic (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuzzy logic (homonymie).
Fuzzy Logic
Album de Super Furry Animals
Sortie 20 mai 1996
Enregistré 1996
Rockfields Studios
Durée 43:47
Genre Rock psychédélique, rock alternatif

Albums de Super Furry Animals

Fuzzy Logic est le premier album des Super Furry Animals, groupe gallois, déjà à l'origine de deux EPs.

L'album est un succès critique, listé dans plusieurs palmarès musicaux (dont "albums de l'année 1996"[1] et "50 meilleurs albums britanniques"[2] établis par Q magazine ainsi que le livre "1001 Albums You Must Hear Before You Die").

L'album atteint la 23e place des charts anglais[3], supporté par les singles God! Show Me Magic, les hits If You Don't Want Me to Destroy You et Something 4 the Weekend et dans une moindre mesure, Hometown Unicorn.

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Bien que censé se poster contre au mouvement Bripop - décrit par le groupe comme « un conservatisme musical » -, il fut vite constaté par leur propre aveu qu'ils s'affairaient « dans un studio des années '70, à composer de la musique des années '70 »[4].

Pistes[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. God! Show Me Magic 1:50
2. Fuzzy Birds 2:27
3. Something for the Weekend (remplacé dans la version américaine par son homologue étendu, Something 4 the Weekend, sorti en single) 3:18
4. Frisbee 2:21
5. Hometown Unicorn 3:33
6. Gathering Moss 3:22
7. If You Don't Want Me to Destroy You 3:27
8. Bad Behaviour 4:26
9. Mario Man 4:07
10. Hangin' with Howard Marks (hommage au célèbre trafiquant de drogue qui apparaît sur la pochette) 4:20
11. Long Gone 5:20
12. For Now and Ever 3:32

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Recordings Of The Year 1996"
  2. "50 best british albums ever !"
  3. La fiche des Super Furry Animals à OfficialCharts.com
  4. Martin Piers, "Album by album: Super Furry Animals" au magazine Uncut (n°131/Avril 2008, p.70–72)