Funky Kingston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Funky Kingston

Album de Toots and the Maytals
Sortie Drapeau du Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis
Enregistré Studios Dynamic Sounds, Kingston (Jamaïque)
Island Studios, Londres (Angleterre)
Genre Reggae, roots reggae, ska, rocksteady
Format Vinyle LP, CD[1], digital[2]
Auteur (voir la liste des titres)
Producteur Chris Blackwell, Dave Bloxham, Warwick Lyn
Label Dragon Records (UK)
Island Records, Mango Records (US)

Albums de Toots and the Maytals

Notation des critiques

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4/5 étoiles[3]
BBC Musicpositif[4]
Robert ChristgauA-[5]
Rolling Stone5/5 étoiles[6]
Sputnikmusic4.0/5[7]

Funky Kingston est le nom de deux albums du groupe de ska, rocksteady et reggae jamaïcain Toots and the Maytals.

Le premier est publié en Jamaïque et au Royaume-Uni en 1973 chez Dragon Records — filiale du label Island Records —. Le second, avec une programmation différente mais avec la même pochette et le même titre, paraît en 1975 aux États-Unis chez Mango Records.

Présentation[modifier | modifier le code]

Funky Kingston est le premier album du groupe distribué par Island Records (ou l'une de ses filiales), fondé par Chris Blackwell, également producteur de cet opus.

Il dispose d'une bonne réception. Lester Bangs, critique rock écrivant pour Stereo Review, décrit l'album comme « la perfection, l'ensemble le plus passionnant et diversifié de chansons de reggae par un artiste...[8] ».

En , la version américaine de l'album atteint la 164e place du classement américain Billboard 200[9].

Il est élu onzième album de l'année 1975 du sondage annuel de sorties musicales Pazz & Jop, compilé par le journal américain The Village Voice[10] et, en 2003, il se classe à la 380e place sur la liste Rolling Stone des 500 plus grands albums de tous les temps[11].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Frederick Hibbert, sauf annotations.

Édition vinyle originale britannique (Dragon Records, 1973)[12]
No Titre Durée
'Face A'
A1. Sit Right Down 4:44
A2. Pomp and Pride 4:32
A3. Louie Louie (Richard Berry) 5:49
A4. I Can't Believe (Ike Turner) 3:32
'Face B'
B1. Redemption Song 4:13
B2. Daddy's Home (James Sheppard, Clarence Bassett, Charles Baskerville) 5:48
B3. Funky Kingston 4:57
B4. It Was Written Down 3:40
37:17
Édition vinyle américaine (Island Records, Mango Records, 1975)[13]
No Titre Durée
'Face A'
A1. Time Tough 4:24
A2. In the Dark (Hibbert, E. Chin) 2:49
A3. Funky Kingston 4:56
A4. Love Is Gonna Let Me Down 3:17
A5. Louie Louie (Richard Berry) 4:29
'Face B'
B1. Pomp and Pride 4:29
B2. Got to Be There 3:06
B3. Country Road (Bill Danoff, John Denver, Taffy Nivert) 3:25
B4. Pressure Drop 3:50
B5. Sailin' On 3:35
38:20

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Funky Kingston sur Discogs et Funky Kingston sur MusicBrainz - Réédition CD (Europe, Island Records, Mango Records, 1990/1991)
  2. (en) Écoute et téléchargement, « Toots and the Maytals: Funky Kingston », sur iTunes Store, AppleStore (consulté le 17 juin 2018)
  3. (en) Steve Leggett, « Toots and the Maytals: Funky Kingston - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 17 juin 2018)
  4. (en) Angus Taylor, « Toots and the Maytals: Funky Kingston - Review: "One of the most uplifting albums of all time" », sur BBC Music, BBC, (consulté le 17 juin 2018)
  5. (en) Robert Christgau, « Toots and the Maytals: Funky Kingston - Consumer Guide Album », sur RobertChristgau.com (consulté le 17 juin 2018)
  6. (en) Miles Milo (Rolling Stone, 22/04/2003), « Toots and the Maytals Funky Kingston / In The Dark > Album Reviews » (version du 9 juin 2008 sur l'Internet Archive)
  7. (en) manosg, « Toots and the Maytals - Funky Kingston - Review », sur Sputnikmusic, (consulté le 17 juin 2018)
  8. (en) Kevin O'Sullivan, « "Toots and the Maytals." Contemporary Musicians », sur Encyclopedia.com, Stereo Review, (consulté le 17 juin 2018)
  9. (en) « Toots And The Maytals: Funky Kingston - Chart History », sur Billboard 200, Billboard.com, (consulté le 17 juin 2018)
  10. (en) Robert Christgau, « The 1975 Pazz & Jop Critics Poll - Albums », sur RobertChristgau.com, The Village Voice (consulté le 17 juin 2018)
  11. (en) Joe Levy, 500 greatest albums of all time, vol. 3e édition, New York, Londres, Rolling Stone, (ISBN 1-932958-61-4, lire en ligne), (OCLC 70672814)
  12. (en) Funky Kingston sur Discogs et Funky Kingston sur MusicBrainz - Édition vinyle originale britannique (Dragon Records, 1973)
  13. (en) Funky Kingston sur Discogs et Funky Kingston sur MusicBrainz - Édition vinyle américaine (Island Records, Mango Records, 1975)

Liens externes[modifier | modifier le code]