Funeral potatoes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’alimentation
Cet article est une ébauche concernant l’alimentation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Portion de funeral potatoes
Plat de funeral potatoes

Les funeral potatoes (pommes de terre funéraires) sont un mets traditionnel des Mormons, cuisiné en cocotte, originaire de l'Utah (États-Unis).

Les funeral potatoes doivent leur nom au fait qu'elles sont habituellement servies comme accompagnement lors des repas traditionnels d'après-funérailles[1]. Elles sont souvent servies à l'occasion de réunions sociales, tels que les potlucks, en Utah et dans d'autres régions à forte population de Mormons[2].

Ce plat se compose généralement de pommes de terre taillées en cube ou sautées (hash browns), de fromage (cheddar ou parmesan), d'oignons, de soupe à la crème (poulet, champignons, ou céleri) ou d'une sauce à la crème, d'une crème aigre, le tout accompagné d'une noix de beurre et de flocons de maïs ou chips écrasées[3]. D'autres variantes comportent du jambon cuit en cubes, des pois surgelés, ou du brocoli en fleurettes.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, un des souvenirs proposés comprenait un pin's représentant des funeral potatoes[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Don and Jack Heffron Prues, Writer's Guide to Places, Writer's Digest Books, (ISBN 9781582971698), p. 325
  2. (en) "Funeral foods should feature spuds, please", Deseret News, Jan. 11, 2009
  3. (en) Harold Schechter, The Whole Death Catalog: A Lively Guide to the Bitter End, Random House, Inc, (ISBN 0345499646 et 9780345499646), p. 131
  4. (en) Jacqueline S. Thursby, Funeral Festivals in America: rituals for the living, University Press of Kentucky, (ISBN 0813123801 et 9780813123806), p. 81
  5. (en) "There's green Jell-O on your lapel... Abundance of food pins are unique to Salt Lake Olympics" Deseret News, Feb 6, 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]