Funai Electric Co.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Funai Electric Co.
illustration de Funai Electric Co.

Création 1961
Forme juridique Privé
Action TSE : 6839
Siège social Ōsaka
Drapeau du Japon Japon
Activité électronique
Site web www.funai.eu/

Funai Electric Co., Ltd. (船井電機株式会社, Funai Denki Kabushiki-gaisha) est une société japonaise, cotée à la bourse de Tokyo (TYO:6839) et à la bourse d'Osaka[1], spécialisée dans l'électronique.

Présentation[modifier | modifier le code]

La société Funai Electric Co. a été fondée en 1961. Elle est basée à Ōsaka, au Japon.

Elle développe, fabrique, commercialise et distribue des équipements informatiques et de communications tels que des périphériques informatiques (imprimantes, principalement), des terminaux Internet, des produits vidéo, téléviseurs, lecteurs de DVD, magnétoscopes dont elle était le dernier fabricant jusqu'à la fin de la production en juillet 2016[2], et autres équipements domestiques.

Funai Electric Co. possède des sites de production au Japon, en Chine (dont Hong Kong), et en Malaisie. Fin mars 2006, Funai emploie 4 000 personnes, pour un chiffre d'affaires, de 361 milliards de yens (3 milliards de US$).

En 2007, la gamme de produits Funai Electric Co. comporte des imprimantes jet d'encre, des imprimantes laser, télévisions à écrans plats (LCD et Plasma), lecteurs, lecteurs/enregistreurs de DVD. La société distribue ses produits notamment sous les marques Funai, Emerson, Maganavox, Sylvania, et Symphonics. Elle compte parmi ses clients Wal-Mart, Carrefour, Philips, Hitachi, Kodak et Sharp.

Début 2013, la société achète à Philips sa branche divertissement. Elle acquiert également à cette date la droit de continuer à utiliser le nom Philips sur ces produits pendant cinq ans renouvelables[3]. En octobre de la même année, Funai se retire et rompt son contrat[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Funai electric co ltd, sur le site de Business Week
  2. Omar Belkaab, « Adieu : plus aucun magnétoscope VHS ne sera jamais fabriqué », sur Numerama, (consulté le 22 juillet 2016).
  3. Philips décline et change de cap, sur le site tdg.ch du 22 avril 2013
  4. « Philips annonce son divorce avec Funai », sur CNET France,

Liens externes[modifier | modifier le code]