Fumiyo Ikeda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fumiyo Ikeda
Description de cette image, également commentée ci-après

Fumiyo Ikeda avec l'acteur Josse De Pauw

Naissance
Osaka au Japon
Activité principale Danseuse et chorégraphe
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Bruxelles
Années d'activité Depuis 1980
Collaborations Anne Teresa De Keersmaeker, Alain Platel
Formation École Mudra
Enseignement Maurice Béjart

Fumiyo Ikeda, née en 1962 à Osaka au Japon, est une danseuse, actrice et chorégraphe japonaise de danse contemporaine et un membre de la Compagnie Rosas d'Anne Teresa De Keersmaeker depuis sa création en 1983.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fumiyo Ikeda commence la danse classique à l'âge de 10 ans. À 17 ans, elle vient en Europe et intègre à Bruxelles Mudra, l'école de danse de Maurice Béjart, où elle rencontre Anne Teresa De Keersmaeker[1]. Leur entente la conduit à être l'une des quatre membres fondatrices[2] de la Compagnie Rosas que De Keersmaeker crée en 1983[3]. Fumiyo Ikeda a contribué à la création de toutes les chorégraphies de la compagnie de 1983 à 1992, avant d'en partir pour d'autres horizons notamment avec Steve Paxton mais également des expériences d'acteurs au cinéma et au théâtre.

Elle a réintégré Rosas depuis 1997, et participe dès lors à toutes les créations de la compagnie, tout en se lançant dans l'écriture de ses propres chorégraphies comme Nine Finger en collaboration avec Alain Platel et Benjamin Verdonck, présenté dans le cadre du Festival d'Avignon 2007[4] ou In Pieces dans celui du Festival d'automne à Paris[5].

Chorégraphies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Fils d'un entrelacs sans fin : la danse dans l'œuvre d'Anne Teresa De Keersmaeker par Philippe Guisgand, Presses universitaires du Septentrion, 2008, (ISBN 9782757400296), p.16.
  2. Avec Anne Teresa De Keersmaeker, Michèle Anne De Mey, et Adriana Boriello.
  3. Herman Sorgeloos, Rosas : album, Theater Instituut Nederland, Amsterdam, 1993, (ISBN 978-90-640-3338-4), p.132
  4. «Nine Finger», noires confidences d’un enfant-soldat dans Libération du 26 juillet 2007.
  5. Alain Crombecque, in pieces sur le site Médiapart le 14 octobre 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]