Fumichon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fumichon (homonymie).
Fumichon
La chapelle Saint-Hyppolyte.
La chapelle Saint-Hyppolyte.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Pont-l'Évêque
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Maire
Mandat
Gilbert Daufresne
2014-2020
Code postal 14590
Code commune 14293
Démographie
Gentilé Fumichonnais
Population
municipale
281 hab. (2014 en augmentation de 2,55 % par rapport à 2009)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 23″ nord, 0° 22′ 15″ est
Altitude Min. 103 m
Max. 171 m
Superficie 6,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Fumichon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Fumichon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fumichon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fumichon

Fumichon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 281 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en pays d'Auge. Son bourg est à 3 km au sud de Moyaux, à 8 km au nord-ouest de Thiberville et à 13 km à l'est de Lisieux[1].

Communes limitrophes de Fumichon[2]
Moyaux Moyaux Asnières (Eure)
Ouilly-du-Houley Fumichon[2] Piencourt (Eure)
Marolles Marolles Piencourt (Eure)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Folmuceon en 1180[3]. Le toponyme est issu de l'anthroponyme germanique Folmuot[3],[4].

Le gentilé est Fumichonnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1841, Fumichon (395 habitants en 1836) absorbe une petite partie du territoire de Saint-Hippolyte-de-Canteloup (315 habitants) qui avait elle-même déjà absorbé Saint-Pierre-de-Canteloup en 1825[5],[6], au sud du territoire, jusqu'à la Paquine, le reste de la commune étant partagé entre Marolles et L'Hôtellerie.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989 en cours Gilbert Daufresne[7] SE Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2014, la commune comptait 281 habitants[Note 2], en augmentation de 2,55 % par rapport à 2009 (Calvados : +1,58 %). Au premier recensement républicain, en 1793, Fumichon comptait 517 habitants, population jamais atteinte depuis.

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
517 407 501 434 433 395 432 412 391
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
380 387 391 301 330 294 272 259 237
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
214 218 216 198 209 179 180 224 159
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
167 146 131 178 185 244 269 272 281
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jules Lecesne (1818-1878), négociant et homme politique, maire de la commune en 1865.
  • Étienne Racine (11 mai 1607 à Fumichon - 24 avril 1689), pionnier fondateur de Sainte-Anne-de-Beaupré au Québec, ancêtre commun de la très grande majorité des Racine en Amérique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 130
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Fumichon », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 31 décembre 2011)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Hippolyte-de-Canteloup », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 31 décembre 2011)
  7. Réélection 2014 : « Gilbert Daufresne a retrouvé son fauteuil », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 avril 2014)
  8. « Fumichon (14590) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 mai 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  13. « Château », notice no PA00111359, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :