Fujiko Kano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fujiko et Kano.
Fujiko Kano
Description de cette image, également commentée ci-après
Fujiko Kano en 2003.
Naissance (46 ans)
Fukuoka, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,57
Poids 48
Yeux Marrons
Cheveux Bruns
Carrière
Années d’activité 1999-?

Fujiko Kano, née le 18 avril 1972 à Fukuoka, est une actrice pornographique japonaise d'ascendance mongole[1].

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Éduquée par ses parents d'une manière stricte Fujiko Kano s'intéresse au sexe dès l'âge de cinq ans lorsqu'elle tombe accidentellement sur une revue masculine du genre de Play Boy[1] . À l'adolescence, elle s'adonne aux plaisirs charnels avec de jeunes filles japonaises et américaines[1].

Elle commence par exercer la profession de porteuse de caddy dans un club de golf féminin pendant une année. Elle trouve ensuite du travail dans un night club à Fukuoka d'abord comme hôtesse puis comme stripteaseuse[1]. Elle est alors âgée de 22 ans. Au bout de quatre ans, lassée par ce travail, elle s'oriente vers le film pornographique à l'âge de 26 ans[1].

Remarquée par un réalisateur de films vidéo pornographiques, Kano commence par tourner un bukkake en 1999 au Japon[1] puis enchaîne quelque six ou sept films pornographiques toujours au Japon[1]. Sa carrière n'est véritablement lancée qu'en 2000 par le film East Meets West 3, tourné à Los Angeles, dans lequel elle s'adonne à une scène de sodomie[1]. Elle dit avoir été dans des soaplands[2] pour que des Geishas lui enseignent l'art de faire prendre du plaisir indifféremment à un homme ou à une femme (cette déclaration est sujette à caution car les Geishas ne travaillent pratiquement jamais dans l'industrie du sexe et sont, de plus, hors de prix). Elle dit également avoir construit son nom d'emprunt par elle-même à partir du mot « fujiko » qui veut dire « une sorte de » et « kano » « rêve devenu réalité »[1]. Elle est très appréciée pour les nombreuses scènes de sodomie[1] qui émaillent sa carrière pornographique.

Elle porte habituellement une lingerie noire dans ses films.

Kano a également posé pour des revues et des albums photos dont le plus apprécié s'intitule No Man's Land Asian Edition 3.

Elle a récemment fait une apparition dans Wicked Pussy Cat, clip vidéo de heavy metal traditionnel par le chanteur américain Glenn Danzig. Elle est également connue pour militer au sein d'une organisation féministe, la Women's Extreme Wrestling

Elle renseigne sur les vidéos qu'elle a tournées, sur demande dans son blog.

Elle vit actuellement aux États-Unis[1] et, d'après le blog de myasianpornstars, elle serait actuellement en ménage avec Glenn Danzig.

Filmographie (restreinte)[modifier | modifier le code]

"East Meets West #3"
"Geisha Gusher"
"Interracial Anal Vacation #2"
"Service Animals#6"
"United Colors of Ass #9"
"No Man's Land Asian #3"
"Me Luv U Long Time"
"Straight to the A #1"
"Honey Buns"
"Perfect"
“More Dirty Debutantes 2002 #213”
“Backseat Driver #15”
“Barely Used #3”

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k (en) Petkovich, Anthony (Interview) « Fujiko Kano: A Juicy Japanese Addition to pornoland », www.spectator.net (consulté le 1er août 2007)
  2. Le Soapland (ソープランド, sōpurando) est un établissement particulier, sorte de maison close, où des « clients » sont baignés, lavés et massés par des prostituées nommées « compagnon ». Ce genre d'établissement est apparu après la promulgation de la Loi de 1956 réprimant la prostitution. Son équivalent féminin est rare.

Liens externes[modifier | modifier le code]

La filmographie complète de Fujiko Kano peut être consultée sur le site suivant :