Fujiko Hemming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fujiko Hemming
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Fujiko Hemming (Ingrid Fuzjko V. Georgii-Hemming) est une pianiste japonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Née le 5 décembre 1932 à Berlin d’un artiste/architecte russo-suédois et d’une pianiste japonaise, Fujiko commence très tôt l’apprentissage du piano par sa mère. À l’âge de 10 ans, elle prend des cours avec le professeur Leonid Kreutzer .

Après avoir été diplômée du Conservatoire supérieur de musique et des Beaux-Arts de Tokyo, Fujiko remporte le NHK Mainichi Contest et le Cultural Radio Broadcasting Inc. Prize.

Elle intègre l’institut de musique de Berlin, puis s’installe à Vienne pour étudier sous la direction de Paul Badura-Skoda. Aux côtés de Bruno Maderna, Leonard Bernstein, Shura Cherkassky et Nikita Magaloff, elle se produit sur scène, mais connaît de graves problèmes de santé qui lui font perdre l’ouïe.

En 1999, un documentaire lui est consacré sur NHK. Son album la Campanella est vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Elle est récompensée à quatre reprises par le Prix de l’album classique de l’année lors des Gold Disc Awards japonais.

Hemming a joué au Carnegie Hall à New York en juin 2001. Elle a joué lors de récitals en solo, ou en collaborant avec d'autres musiciens ou orchestres, comme l'Orchestre philharmonique de Moscou ou le Royal Philharmonic Orchestra. En 2010, elle joue lors du festival Chopin de Varsovie devant un parterre de personnalités. En mars 2012, son concert à Londres est retransmis en direct sur la BBC.

Selon Mischa Maisky, elle est « une inoubliable pianiste », Maxime Venguerov déclare à son propos : « je suis admirateur de votre art ».[réf. nécessaire]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • En 2008, Hemming est sous contrat avec Domo Records, qui en juin 2009 publie cinq titres de son catalogue aux États-Unis : Echoes Of Eternity, La Campanella, Nocturnes Of Melancholy, Live At Carnegie Hall et le Concerto pour piano n° 1 de Liszt. Quatre de ses CD ont reçu le prix de l'Album classique de l'année au Japan Gold Disc Awards.
  • Ingrid Fujiko Hemming - The Piano Works , Decca 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]

References[modifier | modifier le code]