Fuite des capitaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La fuite des capitaux, ou tout simplement la fuite désigne la partie du revenu sortant du circuit économique en raison de l'épargne, de prélèvements obligatoires ou d'importations[1]. On distingue deux types de fuite des capitaux :

  • La fuite brutale de capitaux à la suite d'une crise financière dans un pays ou une zone économique : les investisseurs craignent de perdre une partie du capital investi et retirent leurs investissements.
  • La fuite de capitaux liées à l'expatriation volontaire de contribuables jugeant qu'ils n'ont pas à s'acquitter du paiement de leurs impôts dans le pays quitté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Burda, Charles Wyplosz, Macroéconomie,4e Éd. de Boeck, 2006, P.608 (ISBN 2-8041-5016-X).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]