Fuggerei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fuggerei est le plus vieil ensemble de logements sociaux du monde existant encore. Elle a été créée à Augsbourg, en Allemagne, par Jacob Fugger dit le Riche ((de) Jakob Fugger von der Lilie) de la richissime famille des Fugger en 1516. La charte de fondation date de 1521. Elle continue de fonctionner pratiquement à l'identique jusqu'à nos jours.

Herrengasse dans la Fuggerei

Les pauvres depuis l'origine continuent donc de payer aux fondations princières et comtales des Fugger un loyer annuel d'un florin rhénan (soit actuellement 0,88 €). Pour ce prix chacun dispose d'une habitation de deux petites pièces ( 60 m² au total ) dans une maison avec un étage, séparé du rez-de-chaussée par un plancher ( des planches simples ) Les logements au rez-de-chaussée disposent d'un jardin, les logements à l'étage d'un grenier ; tous disposent d'une entrée particulière. Toutes les habitations y sont identiques.

Les critères d'admission sont inchangés depuis le début : on doit avoir vécu au moins deux ans à Augsbourg, et dans le besoin sans en être responsable.

Il faut aussi être catholique et une base essentielle du règlement intérieur est la récitation quotidienne d'un Pater, d'un Ave et d'un Credo, ces prières étant destinées à assurer le salut des âmes des Fugger.

La Fuggerei constitue ainsi une petite cité dans la cité, elle possède une église et ses propres services administratifs. Elle a été construite entre 1514 et 1523 sous la direction de l'architecte Thomas Krebs et c'est l'architecte Hans Holl qui en a construit l'église en 1582 : Saint-Marc. Le Fuggerei s'est encore étendue vers 1880 et vers 1938. Elle se compose aujourd'hui de 67 maisons avec 147 logements, un puits et une maison de retraite.

Cette ville dans la ville, telle qu'on l'appelle également, est entourée d'une muraille urbaine avec cinq barrières fermées chaque soir à 22 heures par la garde de nuit. Toute arrivée après 22 heures est sanctionnée par le paiement d'une amende de 0.50 Euro. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale elle a été assez sérieusement détruite, mais rebâtie sous son ancienne forme et quelque peu agrandie.

Un logement de rez-de-chaussée est utilisé aujourd'hui comme musée et peut donc être visité.

Maison de Franz Mozart
Miaison de Franz Mozart

Le maçon Franz Mozart, arrière-grand-père de Wolfgang Amadeus Mozart, a habité la Fuggerei de 1681 à 1694, ce que rappelle aujourd'hui une plaque commémorative.

La visite de la Fuggerei coûte 4,00 € par adulte (2017), soit 4 fois plus que la totalité du bail annuel.

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Fuggerei