Frutta di Martorana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un étal de frutta di Martorana

La frutta di Martorana (en sicilien : frutta Marturana) est une pâtisserie italienne originaire de Palerme. Cette spécialité culinaire sicilienne se présente sous la forme de fruits factices réalisés en massepain agrémenté de miel et colorés au moyen de teintures végétales.

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, l'invention de ce dessert est due aux religieuses bénédictines du couvent de la Martorana, à Palerme, qui eurent l'idée de fabriquer ces fruits en trompe-l'œil et de les placer dans les arbres de leur verger pour faire bonne impression à un évêque en visite.

À l'instar du pan dei morti (it) lombard, la frutta di Martorana est confectionnée tout spécialement pour le 2 novembre, jour de la Commémoration des fidèles défunts[1].

Suivant un principe identique, des pâtisseries en massepain imitent d'autres aliments, notamment des légumes, des coquillages et des poissons.

La frutta di Martorana est inscrite dans la liste des Produits agroalimentaires traditionnels de Sicile publiée par le ministère des Politiques agricoles, alimentaires et forestières italien (MIPAAF)[2].

Les mêmes fruits en pâte d'amande se retrouvent en Calabre sous le nom de morticelli ou morticeddi.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lilliana Ballina, La frutta martorana, Aurora Books, Santiago de Chile, 1992, ISBN 950-99953-2-0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :