Fruit sec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Fruit séché.
Fruits secs (noix, noisettes, ...)

Dans le domaine de l'alimentation humaine, les fruits secs sont un ensemble de fruits ou de graines naturellement secs, principalement des fruits à coque, qui sont utilisés comme aliments et ont généralement une teneur élevée en graisse.

En botanique, l'expression « fruit sec » a une acception différente, puisqu'elle désigne les fruits, au sens botanique du terme et généralement non comestibles, dont le péricarpe est sec (par opposition aux « fruits charnus »).

Ils peuvent se consommer tels quels ou s'incorporer à des recettes de cuisine et spécialement de pâtisserie.

Au niveau de la production mondiale des fruits secs, l'amande vient au premier rang en 2006 (1,9 million de tonnes) devant la noix (1,5 million de tonnes) et la noisette (680 000 tonnes)[1].

Liste de fruits naturellement secs[modifier | modifier le code]

Partie comestible de la noix de Grenoble.
  • Amande (Prunus dulcis), en coque, mondée, tranchée, effilée, en poudre
  • Cacahuète (Arachis hypogaea), en coque, entière, grillée
  • Châtaigne
  • Noisette (Corylus avellana), en coque, entière, en poudre
  • Noisette chilienne (Gevuina avellana), entière, en coque
  • Noix (Juglans), en coque, en cerneaux, en poudre
  • Noix du Brésil (Bertholettia excelsa) en coque, entière
  • Noix de cajou
  • Noix de coco (Cocos nucifera), effilée, en poudre
  • Noix de macadamia (Macadamia integrifolia), entière, en poudre
  • Noix de pécan (Carya Illinoinensis), en coque, en cerneaux, en poudre
  • Pignon de pin (Pinaceae), on mange l'intérieur de la graine. Le pignon n'est pas un fruit au sens strict du terme.
  • Pistache (Pistacia vera), salées en coque, grillées, en poudre

Les fruits secs dans l'art[modifier | modifier le code]

Les glaneuses de noisettes, peinture bucolique de William Bouguereau - XIXe siècle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Doré, Fabrice Varoquaux, Histoire et amélioration de cinquante plantes cultivées, Quae, , 840 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :