Frou-frou (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frou-frou est une chanson française écrite par Hector Monréal[1] (1839-1910) et Henri Blondeau[2] (1841-1925), sur une musique d'Henri Chatau[3] (1843-1933), pour la revue Paris qui marche[4]. Elle fut créée sur scène par la chanteuse Juliette Méaly, au théâtre des Variétés à Paris, le .

Paroles[modifier | modifier le code]

Frou-Frou.jpg

La femme porte quelques fois
La culotte dans son ménage
Le fait est constaté, je crois
Dans les liens du mariage
Mais quand elle va pédalant
En culotte, comme un zouave
La chose me semble plus grave
Et je me dis en la voyant :

refrain
Frou-frou, frou-frou
Par son jupon la femme
Frou-frou, frou-frou
De l'homme trouble l'âme
Frou-frou, frou-frou
Certainement la femme
Séduit surtout
Par son gentil frou-frou

La femme ayant l'air d'un garçon
Ne fut jamais très attrayante
C'est le frou-frou de son jupon
Qui la rend surtout excitante
Lorsque l'homme entend ce frou-frou
C'est étonnant tout ce qu'il ose
Soudain il voit la vie en rose
Il s'électrise, il devient fou
refrain

En culotte, me direz-vous
On est bien mieux à bicyclette
Mais moi je dis que sans frou-frous
Une femme n'est pas complète
Lorsqu'on la voit se retrousser
Son cotillon vous ensorcelle
Son frou-frou, c'est comme un bruit d'aile
Qui passe et vient vous caresser
refrain

Interprètes[modifier | modifier le code]

Frou-Frou a été repris par de nombreux interprètes après Juliette Méaly, notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Le Frou-frou, hebdomadaire illustré français lancé en 1900.
  • Frou-Frou, émission télévisée des années 1990 reprenant la chanson dans son générique.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Frou-frou (partition en feuille ou petit format) sur le site de la Médiathèque musicale de Paris

Frou-frou (partition en feuille piano-chant) sur le site de la Médiathèque musicale de Paris