Frontière entre le Soudan et le Tchad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontière entre le Soudan et le Tchad
Les trois États soudanais le long de la frontière avec le Tchad.
Les trois États soudanais le long de la frontière avec le Tchad.
Caractéristiques
Délimite Drapeau du Soudan Soudan
Drapeau du Tchad Tchad
Longueur totale 1 360 km
Historique
Création

La frontière terrestre entre le Soudan et le Tchad est une frontière internationale continue longue de 1360 kilomètres séparant le Soudan et le Tchad en Afrique.

Tracé[modifier | modifier le code]

La frontière suit un tracé rectiligne du nord, au tripoint avec la Libye, vers le sud. Ensuite, elle sinue à l'ouest du Djebel Marra avant d’atteindre le tripoint avec la République centrafricaine.

Du côté soudanais, elle longe l'ouest des trois États correspondant à l'ancienne province du Soudan anglo-égyptien du Darfour, successivement du nord au sud : Darfour du Nord, Darfour-Occidental et Darfour du Sud. Côté tchadien, depuis la réorganisation de 2008, ce sont les régions d’Ennedi, Wadi Fira, Ouaddaï et Sila qui voisinent avec la frontière soudanaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

La frontière relève d’accords entre la France, qui contrôle alors le protectorat du Tchad depuis 1900, et le Royaume-Uni, puissance tutélaire du Soudan anglo-égyptien depuis 1899. Elle modifie l'économie du Darfour qui était jusqu'alors un point de passage des échanges entre le golfe du Bénin, la mer Méditerranée, les régions du lac Tchad et la vallée du Nil[1].

Après les indépendances, la frontière est ouverte à de nombreuses circulations : de groupes armés pour participer à des changements politiques au Tchad, comme pendant la guerre civile tchadienne de 2005 à 2010, de réfugiés du Darfour lors de la guerre civile de 2003. En 2009, elle est jugée par Marc Lavergne, directeur du Centre d'études et de documentation économiques, juridiques et sociales, « virtuelle, même si elle est parfaitement délimitée et connue de tous »[2].

Points de passage[modifier | modifier le code]

Populations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Darfour : un modèle pour les guerres du XXIe siècle, entre pillards janjawid et flibuste des puissances émergentes de la mondialisation ? », entretien avec Marc Lavergne par Yves Lacoste, Hérodote n°134, 3e trimestre 2009, pages 22-23.
  2. « Darfour : un modèle pour les guerres du XXIe siècle, entre pillards janjawid et flibuste des puissances émergentes de la mondialisation ? », entretien avec Marc Lavergne par Yves Lacoste, Hérodote n°134, 3e trimestre 2009, pages 34-35.