Frontière entre la République populaire de Chine et l'Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontière entre la République populaire de Chine et l'Inde
  •      Inde
  •      Chine
Caractéristiques
Délimite Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de l'Inde Inde
Longueur totale 3 380 km
Particularités Trois morceaux. Tracé contesté en plusieurs endroits.
Historique
Création 1951 (annexion du Tibet par la Chine)
Tracé actuel 1962 (guerre sino-indienne)
1975 (union du Sikkim à l'Inde)

La frontière terrestre entre la Chine et l'Inde sépare les territoires de la République populaire de Chine et ceux de l'Union indienne.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La frontière entre les deux pays mesure 3 380 km. Elle est composée de trois morceaux distincts, séparés par le Népal et le Bhoutan.

À l'ouest du Népal, le tracé de la frontière court dans l'Himalaya. Il est contesté en plusieurs endroits, tout particulièrement au nord dans la région de l'Aksai Chin, administrée par la Chine mais revendiquée par l'Inde. À cet endroit, la frontière correspond de fait à la ligne de contrôle réel entre les deux nations. Encore plus au nord, l'Inde contrôle le glacier de Siachen, revendiqué par le Pakistan, zone frontalière de la Vallée de Shaksgam, occupée par la Chine mais revendiquée par l'Inde.

Entre le Népal et le Bhoutan, l'Inde et la Chine possèdent à nouveau une petite frontière commune, à la suite du rattachement à l'Inde de l'ancien royaume du Sikkim, devenu État fédéré en 1975.

À l'est du Bhoutan, les deux pays ont une frontière jusqu'à la Birmanie. Le tracé de cette frontière est là encore contesté, la Chine ne reconnaissant pas la souveraineté de l'Inde sur l'Arunachal Pradesh.

Régions frontalières[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]