Frontière entre la France et le Royaume-Uni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontière entre la France et le Royaume-Uni
Caractéristiques
Délimite Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Longueur totale 1 941 km
Particularités Intégralement maritime[1] et totalement définie par traité. Trois zones, l'une en Europe, l'autre dans les Antilles, la troisième dans l'océan Pacifique.
Historique
Création ?
Tracé actuel 1996

La France a une frontière avec le Royaume-Uni ainsi qu'avec certains territoires britanniques d'outre-mer. La frontière souterraine dans le tunnel sous la Manche est la seule à ne pas être une frontière maritime.

Généralités[modifier | modifier le code]

En Europe, la frontière entre les deux pays est située dans la mer du Nord, la Manche et l'océan Atlantique.

Dans les Antilles, des accords séparent les zones économiques exclusives :

Dans l'océan Pacifique, la zone économique exclusive de la Polynésie française est limitée à l'est par celle des îles Pitcairn.

Délimitation[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

En Europe, la limite maritime entre la France métropolitaine et le Royaume-Uni (ainsi que les îles Anglo-Normandes) s'étend entre les deux pays dans l'océan Atlantique, la Manche et la mer du Nord. Elle est définie par plusieurs traités et arbitrages internationaux.

À l'ouest du méridien de longitude 0°30' ouest, la limite est définie jusqu'à l'isobathe 1 000 m par deux arbitrages rendus le 30 juin 1977 et le 14 mars 1978[2].

Maritime boundaries between UK and France in Europe-fr.svg
  1. 50° 07′ 29″ N, 0° 30′ 00″ O (point A)
  2. 50° 08′ 27″ N, 1° 00′ 00″ O (point B)
  3. 50° 09′ 15″ N, 1° 30′ 00″ O (point C)
  4. 50° 09′ 14″ N, 2° 03′ 26″ O (point D)
  5. 49° 57′ 50″ N, 2° 48′ 24″ O (point D1)
  6. 49° 46′ 30″ N, 2° 56′ 30″ O (point D2)
  7. 49° 38′ 30″ N, 3° 21′ 00″ O (point D3)
  8. 49° 33′ 12″ N, 3° 34′ 50″ O (point D4)
  9. 49° 32′ 42″ N, 3° 42′ 44″ O (point E)
  10. 49° 32′ 08″ N, 3° 55′ 47″ O (point F)
  11. 49° 27′ 40″ N, 4° 17′ 54″ O (point F1)
  12. 49° 27′ 23″ N, 4° 21′ 46″ O (point G)
  13. 49° 23′ 14″ N, 4° 32′ 39″ O (point H)
  14. 49° 14′ 28″ N, 5° 11′ 00″ O (point I)
  15. 49° 13′ 22″ N, 5° 18′ 00″ O (point J)
  16. 49° 13′ 00″ N, 5° 20′ 40″ O (point K)
  17. 49° 12′ 10″ N, 5° 40′ 30″ O (point L)
  18. 49° 12′ 00″ N, 5° 41′ 30″ O (point M)
  19. 48° 06′ 00″ N, 9° 36′ 30″ O (point N)

À l'est de ce méridien, deux traités successifs ont précisé 14 segments, définis par 15 points. Les 14 points occidentaux ont été explicités par un traité signé à Londres le 24 juin 1982[3]. Le 15e point correspond au tripoint entre Belgique, France et Royaume-Uni et a été défini par le traité signé à Londres le 23 juillet 1991[4]. Ce dernier traité a également corrigé les coordonnées des 13e et 14e points du traité précédent. Sur cette partie, la frontière est définie de la façon suivante :

  1. 50° 07′ 29″ N, 0° 30′ 00″ O
  2. 50° 13′ 13″ N, 0° 15′ 30″ O
  3. 50° 14′ 12″ N, 0° 02′ 14″ E
  4. 50° 19′ 41″ N, 0° 36′ 12″ E
  5. 50° 23′ 22″ N, 0° 46′ 39″ E
  6. 50° 38′ 38″ N, 1° 07′ 26″ E
  7. 50° 47′ 50″ N, 1° 15′ 28″ E
  8. 50° 53′ 47″ N, 1° 16′ 58″ E
  9. 50° 57′ 00″ N, 1° 21′ 25″ E
  10. 51° 02′ 19″ N, 1° 32′ 53″ E
  11. 51° 05′ 58″ N, 1° 43′ 31″ E
  12. 51° 14′ 27″ N, 1° 57′ 18″ E
  13. 51° 20′ 11″ N, 2° 02′ 18″ E
  14. 51° 30′ 14″ N, 2° 07′ 18″ E
  15. 51° 33′ 28″ N, 2° 14′ 18″ E

Par ailleurs, l'article 3 du traité de Cantorbéry, signé entre les deux pays le 12 février 1986, définit une frontière souterraine dans le tunnel sous la Manche, constituée par la projection verticale de la frontière maritime définie dans l'accord du 24 juin 1982. Cependant, le traité du Touquet de 2003 fixe le contrôle du passage de cette frontière à Calais.

Antilles[modifier | modifier le code]

Maritime boundaries between UK and France in Antilles-fr.svg

Dans les Antilles, les limites maritimes entre les territoires britanniques et français sont définies par deux traités signés à Londres le 27 juin 1996, et effectifs à partir du 15 janvier 1997 après leur ratification par les deux pays[réf. nécessaire].

Anguilla - Saint-Martin / Saint-Barthélémy[modifier | modifier le code]

Le premier de ces deux traités délimite la frontière entre le territoire britannique d'Anguilla et les collectivités françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy[5]. Il s'agit d'une ligne équidistante simplifiée qui s'étend d'ouest en est depuis le tripoint avec les Antilles néerlandaises jusqu'à celui avec Antigua-et-Barbuda. Cette ligne est constituée de sept segments, définis par huit points :

  1. 17° 57′ 35″ N, 63° 36′ 57″ O
  2. 18° 02′ 03″ N, 63° 28′ 26″ O
  3. 18° 05′ 53″ N, 63° 12′ 34″ O
  4. 18° 10′ 51″ N, 62° 56′ 55″ O
  5. 18° 11′ 25″ N, 62° 52′ 35″ O
  6. 18° 09′ 21″ N, 62° 44′ 22″ O
  7. 18° 13′ 19″ N, 62° 29′ 46″ O
  8. 18° 18′ 29″ N, 62° 13′ 59″ O

Guadeloupe - Montserrat[modifier | modifier le code]

Le deuxième traité délimite la frontière entre le territoire britannique de Montserrat et le département français de la Guadeloupe[6]. Là encore, il s'agit d'une ligne équidistante simplifiée qui s'étend d'ouest en est depuis le tripoint avec le Venezuela jusqu'à celui avec Antigua-et-Barbuda. Cette ligne est constituée de quatre segments, définis par cinq points :

  1. 15° 50′ 31″ N, 62° 48′ 50″ O
  2. 15° 56′ 54″ N, 62° 38′ 58″ O
  3. 16° 07′ 41″ N, 62° 24′ 19″ O
  4. 16° 25′ 52″ N, 62° 03′ 10″ O
  5. 16° 39′ 28″ N, 61° 51′ 04″ O

Océan Pacifique[modifier | modifier le code]

Dans l'océan Pacifique, les limites des zones économiques exclusives entre la Polynésie française et les îles Pitcairn sont délimitées par le traité signé à Paris le 25 octobre 1983[7]. Il définit une frontière globalement nord-sud constituée de cinq segments caractérisés par six points :

Maritime boundaries between UK and France in Pacific Ocean-fr.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources considèrent toutefois qu'une frontière terrestre sépare la France et le Royaume-Uni dans le tunnel sous la Manche : Channel Tunnel, The Crown Prosecution Service.
  2. « Affaire de la délimitation du plateau continental entre Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord et République française » [PDF], Nations unies
  3. Accord relatif à la délimitation du plateau continental à l'est de la longitude 30 minutes ouest du méridien de Greenwich (Londres, 24 juin 1982) :
  4. Accord relatif à l'achèvement de la délimitation du plateau continental dans la partie méridionale de la Mer du Nord (Londres, 23 juillet 1991) :
  5. Accord de délimitation maritime entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord concernant Saint-Martin et Saint-Barthélémy d'une part et Anguilla d'autre part (Londres, 27 juin 1996) :
  6. Accord de délimitation maritime entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord concernant la Guadeloupe et Montserrat (Londres, 27 juin 1996) :
  7. « Convention de délimitation maritime » [PDF], Nations Unies

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]