Front espagnol de libération nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Espagne image illustrant le communisme
Cet article est une ébauche concernant l’Espagne et le communisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Drapeau républicain espagnol

Le Front espagnol de libération nationale (espagnol : Frente Español de Liberación Nacional, FELN) était une organisation républicaine espagnole fondée en 1963 par Julio Álvarez del Vayo, militant du Partido Comunista de España (marxista-leninista) avec le but de continuer la Guérilla anti-franquiste.

Après l'abandonnement de la guérilla comme méthode de lutte par le Parti communiste d'Espagne, Álvarez del Vayo a constitué le FELN avec certains membres dissidents du PC espagnol qui croyaient en la lutte armée comme moyen de libération nationale contre le régime de Franco[1]. Devant la forte répression de la police espagnole et la militarisation de l'ordre public, le FELN a eu très peu de succès dans sa lutte contre le système franquiste et la plupart des exilés republicains espagnols voyaient les efforts de Álvarez del Vayo comme excessivement optimistes[2]. En juin 1964 Andrés Ruiz Márquez, le "Coronel Montenegro"[3], membre d'un commando du FELN, fut arrêté à la suite d'une série d'attentats à Madrid[4]. Le FELN a disparu en 1970, remplacé par le Front révolutionnaire antifasciste et patriote (FRAP), fondé aussi par Álvarez Del Vayo avec un groupe de membres du PC (marxiste-leniniste) espagnol inspirés par la force des manifestations de Mai 68 en France[5].

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]