Front de lutte populaire palestinien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Front de lutte populaire palestinien
جبهة النضال الشعبي الفلسطيني
Présentation
Leader Ahmad Majdalani
Fondation
Scission de Front populaire de libération de la Palestine
Fondateur Bahjat Abu Gharbiyya et Fariz Hamdan
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Nationalisme palestinien
Socialisme
Nationalisme de gauche
Affiliation internationale Internationale socialiste (membre consultatif)
Site web www.nedalshabi.psVoir et modifier les données sur Wikidata

Le Front de lutte populaire palestinien (arabe : جبهة النضال الشعبي الفلسطيني, Jabhat Al-Nibâl Al-Cha'bî al-Flastînî, FLPP) est une organisation palestinienne, issue d'une scission avec le Front populaire de libération de la Palestine en 1969 menée par Bahjat Abu Gharbiyya et Fariz Hamdan.

Le FLPP tient des positions anti-Arafat et pro-syrienne jusqu'en 1992. À cette date, une partie de l'organisation rejoint le Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, Samir Goshe, alors secrétaire général devenant ministre du Travail, tandis que la frange pro-syrienne, menée par Khalid Abd Al-Majid rejoint les Dix de Damas[1]. À la mort de Goshe, Ahmad Majdalani en devient le secrétaire général.

C'est une petite organisation qui n'a qu'une faible influence sur la politique palestinienne. Pendant les élections législatives palestiniennes de 2006, le Front palestinien de lutte populaire s'allie avec le mouvement Kafi et le Les Verts, mais n'obtient comme en 1996 aucun siège, avec seulement 0,72 % de l'électorat, contre 0,76 % en 1996.

En , Talel Naji, secrétaire-général adjoint du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), déclare que 1 858 Palestiniens sont morts en Syrie en combattants dans les rangs des forces gouvernementales et parmi eux onze membres du Front de lutte populaire palestinien[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Balencie et Arnaud de La Grange, Mondes rebelles : Dictionnaire des mondes rebelles, Paris, Editions Michalon, 1996-1999-2001, 1677 p. (ISBN 978-2-84186-142-2), p. 1257
  2. Talal Naji: Over 400 Members of PFLP-GC Killed in War-Torn Syria, Action Group for Palestinians of Syria, 9 juin 2019.