Front de Passais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint Front de Passais, ermite en Normandie au VIe siècle qui a donné son nom au bourg de Domfront (Orne). Il est fêté chez les catholiques le 25 octobre[réf. nécessaire].

Le lieu ou s'élève Domfront n'était encore au VIe siècle, qu'une profonde solitude au milieu de la vaste forêt de Passais. L'ermite Saint Front s'y établit, vers 540, et y bâtit une chapelle. Ses prédications ne tardèrent pas à convertir au christianisme les habitants qui vivoient disséminés dans la forêt. Plusieurs de ses disciples, pour être plus à portée de recevoir ses instructions, vinrent se fixer autour de sa demeure, et formèrent un petit village. Une tradition rapporte qu'avant l'arrivée du saint, il existoit un temple dédié à Cérès, qu'il fit renverser. Après la mort de saint Front, le village resta dans l'oubli jusqu'en 1011. À cette époque Guillaume Ier de Bellême y fit construire un château « pour arrêter les courses des Manceaux, avec lesquels il estoit continuellement en guerre ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • F. Liard, Histoire de Domfront ou Recueil de nombreux documents sur Domfront depuis son origine jusqu'à nos jours, 3e  éd., 1883