Front d'action politique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Front d'action politique des salariés à Montréal (FRAP)
Image illustrative de l’article Front d'action politique
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Disparition
Niveau municipal
Idéologie Gauche


Le Front d'action politique (FRAP) était un parti politique municipal de la ville de Montréal actif de 1969 à 1973. Il est formé du regroupement de militants syndicaux, de travailleurs non syndiqués et d'étudiants. 

Le parti adopte sa plate-forme politique à son premier congrès en . À l'élection municipale du , en pleine Crise d'octobre, le maire Jean Drapeau associe le FRAP à l'organisation terroriste du Front de libération du Québec. Malgré la répression politique, le FRAP parvient à obtenir 15 % des voix en présentant des candidats dans 13 des 18 districts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Comby, « Élections municipales du - Quand un nouveau parti politique contestait Jean Drapeau » dans Le Devoir, [lire en ligne]