From the Manger to the Cross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DE la Crèche à la Croix
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche
Titre original From the Manger to the Cross
Réalisation Sidney Olcott
Scénario Gene Gauntier
Acteurs principaux
Sociétés de production Kalem Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Peplum
Durée 62 minutes
Sortie 1912

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

From the Manger to the Cross

De la Crèche à la croix (From the Manger to the Cross) est un film américain de Sidney Olcott, réalisé en 1912. Projeté devant un public restreint le 3 octobre 1912 à Londres, il a été présenté au grand public aux États-Unis en janvier 1913[1]. C'est l'un des premiers longs métrages américain[2],[Note 1]. C'est aussi le premier long métrage consacré à la vie et la mort de Jésus de Nazareth et le seul tourné en Palestine et en Égypte. Le tournage a en effet eu lieu à Gizeh, au Caire, à Béthanie, à Nazareth, au lac de Tibériade, à Jaffa et à Jérusalem. La mise en scène s'inspire des tableaux de James Tissot représentant des scènes de la Bible[3],[4].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : From the Manger to the Cross, or Jesus of Nazareth
  • Réalisateur : Sidney Olcott
  • Scénario : Gene Gauntier
  • Photographie : George K. Hollister
  • Direction artistique : Henry Allen Farnham
  • Producteur : Frank Marion
  • Société de production : Kalem Company
  • Distribution : General Films (USA)
  • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Lieu de tournage : Égypte et Palestine
  • Genre : Drame
  • Durée : 62 minutes
  • Dates de sortie :
    • Projection devant un public privé le 3 octobre 1912 au Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Londres) et le 14 octobre 1912 aux États-Unis (New York)[1],[2].
    • Première représentation publique à Jacksonville (Floride), en janvier ou février 1913[1].
    • Présentation en Drapeau de la France France le 12 décembre 1913 (Paris)[2].
    • Reprises en salles en 1918, 1922 et 1938[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Fidèle à son habitude, Sidney Olcott tourne en décors naturels, sur les lieux décrits par les Évangiles. Pour les séquences d'intérieur (Hérode recevant les Rois Mages, le Temple, le dernier souper...) Henry Allen Farnham a bâti un studio sur un terrain entre l'hôtel Fast, Jaffa road et les murs de la Vieille Ville. Le couvent des Sœurs répatrices (aujourd'hui démoli) domine l'endroit.[2]

Cinq personnes ont joué Jésus dans le film :

  • Un bébé Australien âgé de six mois dont les parents séjournaient à l'hôtel Shepheard, au Caire
  • Un bébé Palestinien de 16 jours, confié par sa mère à l'équipe pour les scènes de la crèche
  • George Hollister Jr, le fils d'Alice et George pour les séquences de Jésus et sa mère dans le quartier de Babylone au Caire ;
  • Percy Dyer, un jeune acteur anglais de 16 ans, paraissant 12 ans pour les scènes de Nazareth et de la présentation au Temple,
  • Robert Henderson-Bland, un Anglais, poète et acteur de théâtre qui n'a jamais tourné pour le cinéma, pour le Christ adulte.[2]

De la Crèche à la Croix est l'aboutissement d'un long périple de la troupe Kalem au Moyen-Orient et en Europe. L'équipe a quitté New York, le 2 décembre 1911 et n'est de retour que le 12 octobre 1912. Elle a parcouru 48 000 km, séjourné sur trois continents. Durant cette période, Sidney Olcott a tourné 33 films.

Une copie De la Crèche à la Croix est conservée à la Bibliothèque du Congrès à Washington DC; à la National Film Archives à Londres; à la cinémathèque de Jérusalem.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le premier long métrage américain fut Oliver Twist, film en 5 bobines produit par H. A. Spanuth, qui sortit le 20 mai 1912 (Sources : Cinémarchives, Voyages et traitements de la pellicule à la Triangle ; Michel Derrien, From the Manger to the Cross, sur le site Sidney Olcott, le premier œil ; Notice sur Oliver Twist (1912) sur American Film Institute Catalog)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Notice de From the Manger to the Cross sur le site The American Film Institute Catalog
  2. a, b, c, d, e et f Michel Derrien, From the Manger to the Cross, sur le site Sidney Olcott, le premier œil
  3. Bruno Bouvet, « Le jour où Jésus apparut sur grand écran », La Croix,‎ , p. 18
  4. "Première passion" : doc sur le tournage du 1er film américain (1912) "From the manger to the cross"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Articles sur le film dans la revue The Moving Picture World, 12 octobre 1912.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Baron, Première passion, documentaire sur From the Manger to the Cross, France, 2009, 55 minutes, produit par Vivement lundi !
  • Rory Wheeler, The Passion: Films, Faith & Fury, documentaire sur les relations entre industrie cinématographie et religion dans l'histoire, Royaume-Uni, 2006, 101 minutes

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]