Fritz de Brouckère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fritz de Brouckère
Fritz de Brouckère 011.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Drapeau : Belgique Belge
Activité
Mouvement

Fritz de Brouckère est un peintre belge né en 1879 et mort en 1928. Il fait partie du courant impressionniste belge, courant proche du luminisme.

La côte belge, les polders et la vie à la campagne sont des éléments récurrents dans ses tableaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fritz de Brouckère est né en 1879 en Belgique.

Il visita régulièrement l’atelier d’Ernest Blanc-Garin dans sa jeunesse et s’exerçait à la peinture et le dessin dans le style de l'époque.

Vie de famille[modifier | modifier le code]

Enfants jouant dans le jardin devant la « Bremhuis »
La famille de Brouckère réunie à la côte belge. De gauche à droite : Adrienne, Marie-Louise, Anita, Fritz
Fritz et Adrienne de Brouckère

En 1910 il fit construire sa maison à Knokke, drève du Comte Jean, et la baptisa « Bremhuis ». Il alla y habiter avec sa femme, Adrienne, et ses deux filles, Marie-Louise et Anita.

La maison fut démolie pour devenir l'actuel hôpital de Knokke[1].

Fritz de Brouckère était passionné d'opéra.

En 1923 la famille de Brouckère retourna à Bruxelles pour cause de la maladie du père. Sa santé ne s'améliorant pas, cinq ans plus tard il mourut, âgé de 49 ans. Sa veuve mourut en 1971.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fritz de Brouckère peint en grande partie les paysages de la côte belge. La lumière, la quiétude et les couleurs des polders étaient pour lui des éléments cruciaux pour son travail et qui s'y reflètent.

« Peindre, était à ses yeux une observation et une découverte de la nature dans ses nombreux aspects. Il aimait poser son chevalet dans le paysage de Knokke- cela se sent dans ses scènes de dunes et de plage.

(...) Tout près de son domicile, Fritz de Brouckère a peint les souches coupées dans les champs marécageux, les gerbes de blé alignées en longues rangées dans les champs. Il pouvait trouver toute cette explosion de couleurs dans les environs immédiats de sa maison et de son atelier. Il aimait aussi les maisonnettes basses et pleines de charme le long de la digue et au village ; les tas de fumier devant les fermes, les poules picorant çà et là, les paysans menant le bétail vers les pannes des polders du Zoute[2]. »

Expositions[modifier | modifier le code]

À Knokke-Heist une exposition, De l’atelier à la côte. Knocke & Heyst, 1880-1940 (Van het atelier naar de kust en néerlandais) eut lieu qui exposa grand nombre de peintres belges. Elle avait pour but de rassembler tous les peintres de la côte belge, sinon les œuvres des artistes qui ont mis en scène la côte. Une autre spécificité de l'exposition est qu'elle réunissait des œuvres produites entre 1880 et 1940. Des peintres comme Félicien Rops, Constant Permeke, Floris Jespers, Paul Baum, Jan Verhas, Alfred Verwee et Emmanuel Viérin y étaient exposés[3].

Fritz de Brouckère eut l'occasion d'y être exposé aussi. Quelques tableaux de collections privées furent rassemblées pour l'occasion[1].

De son vivant Fritz de Brouckère n'a jamais exposé ses tableaux ni souhaité le faire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]