Fritz Toussaint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fritz Toussaint
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Frédéric Toussaint, dit Fritz Toussaint, est un artiste peintre, collectionneur et mécène, de nationalité belge, né à Ixelles le et décédé à Saint-Josse-ten-Noode[1] le à l'Institut chirurgical du docteur Jean Verhoogen[2], rue Marie Thérèse n° 98.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se forme à la peinture auprès de Louis Dubois et de Théodore Baron et fait partie du groupe de peintres que l'on appelle l'École de Tervueren.

Il est surtout réputé pour ses peintures florales.

Jouissant d'une importante fortune, il se constitue une collection privée principalement constituée d'œuvres de l'école belge et française, et fréquente de nombreux artistes. Il est également une figure connue des milieux littéraires et fut administrateur du journal L'Étoile Belge.

Il avait un poste au sein de la Commission des Musées royaux des beaux-arts de Belgique, dont il fut président de 1917 à 1920 et était membre du conseil d'administration de la Société des amis des musées royaux ainsi que membre de la Commission du Musée d'Ixelles.

Il fait don en 1906 au musée d'Ixelles d'environ 140 œuvres de l'école belge et française. Une salle du musée d'Ixelles porte son nom, et ses dons forment le noyau central de ce musée.

Fritz Toussaint est également donateur aux Musées des Beaux-Arts de Bruxelles.

La commune d'Ixelles (Bruxelles) a donné également son nom à une rue.

Famille[modifier | modifier le code]

Fritz Toussaint était l'époux de Marie Reine Julienne Joséphine Hagemann. Ils habitaient à Bruxelles, au n°32 du boulevard de Waterloo.

Sa sœur Léonie Toussaint née à Ixelles le 30 mars 1840 et décédée à Bruxelles le 23 juillet 1912, épouse de l'architecte Joseph Poelaert.

Fritz Toussaint est le fils de l'homme politique, saint-simonien, écrivain, notaire et un des principaux actionnaires du journal libéral L'Étoile belge, Joseph-Ferdinand Toussaint et de Philippine Anne Catherine Joséphine Kuhne, elle-même fille du peintre David Chrétien Édouard Philippe Kuhne, demeurant à Saint-Josse-ten-Noode, rue Hydraulique 217, époux en premières noces de Thérèse Marie Deprez et en secondes noces d'Adèle Anne De Marneffe, sœur du peintre François De Marneffe et du général Louis-Joseph De Marneffe.

Fritz Toussaint est également le beau-frère de l'architecte Joseph Poelaert qui était l'époux de sa sœur Léonie Toussaint.

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • Le portrait de Fritz Toussaint, par Charles Hermans, est conservé au Musée d'Ixelles[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'Honneur et officier de l'Ordre de Léopold.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Piron, Dictionnaire des artistes..., sub verbo.
  • Marianne Fournier, « Fritz Toussaint (1846-1920) », dans Musée d'Ixelles les collections, Milan : SilvanaEditoriale, 2010, p. 27.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À l'Institut chirurgical du docteur Jean Verhoogen, rue Marie Thérèse n° 98. Commune de Saint-Josse-ten-Noode, État civil, acte de décès 1920/259: Frédéric Auguste Toussaint, décédé en cette commune, rue Marie Thérèse n° 98, le trente juillet dernier à sept heures du soir, né à Ixelles le dix sept janvier mil huit cent quarante six, époux de Marie Reine Julienne Joséphine Hagemann, rentiers, domiciliés à Bruxelles, Boulevard de Waterloo n° 32, fils de Joseph Ferdinand Toussaint et de Philippine Anne Catherine Joséphine Kuhne, conjoints, décédés.
  2. Muriel Muret, "L'ancienne clinique du docteur Verhoogen", dans : Bruxelles patrimoines (consacré à l'architecte Jean-Baptiste Dewin), n° 010, printemps 2014, p. 037 : "'la clinique privée et spécialisée conçue pour une clientèle plus aisée que celle des hôpitaux publics. Parmi les clients de la clinique ont, par exemple, figuré les peintres Fritz Toussaint et Fernand Khnopff".
  3. "Fritz Toussaint (1846-1920)", dans : Musées d'Ixelles. Les collections, Milan : SilvanaEditoriale, 2010, p. 27.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]