Fritz Grobba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le docteur Fritz Konrad Ferdinand Grobba (1886-1973) est un diplomate allemand, qui a travaillé sous le Troisième Reich. Arabophile, parlant couramment le turc et l'arabe, il incite les dirigeants du Reich à s'appuyer sur le nationalisme arabe pour évincer les Britanniques du Proche-Orient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ambassadeur du Reich à Bagdad, la capitale de l'Irak, à partir d’octobre 1932, il assure une mission importante de propagande auprès des élites irakiennes et réussit à développer le sentiment anti-anglais et anti-juif dans la population.

En 1933, il achète le quotidien irakien Al Alim Al Arabi, qui publie la traduction en arabe de Mein Kampf et du Protocole des Sages de Sion.

Créé sous son influence, le mouvement de jeunesse Al-Futuwwa, comparable à la Hitlerjugend, compte 63 000 membres en 1939.

Grobba inspire aux quatre généraux irakiens du « Carré d'or » le coup d'État qui renverse le régent Abdulillah pro-anglais, le 31 mars 1941[1]. À la suite des combats de la brève guerre anglo-irakienne, il quitte Bagdad le 30 mai et passe en Syrie.

Il survit à la guerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]