Fritz Günther von Tschirschky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fritz Günther von Tschirschky
FG.Tschirschky.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Fritz Günther von Tschirschky und BoegendorffVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Fritz Günther von Tschirschky und Bögendorff, né le au château de Kobelau/Kobyla Glowa (Pologne) et mort le à Munich, est un homme politique et diplomate allemand et l'une des figures importantes de l'opposition conservatrice au nazisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritz Günther von Tschirschky est issu de la famille von Tschirschky. Il est le fils de Gunther von Tschirschky (1860-1914), propriétaire terrain et de la comtesse von Limburg Stirum. Ses deux frères aînés, Bernhard et Mortimer décèderont tous les deux pendant la guerre de 1914-1918.

En 1921, il se mariera avec Maria Elisabeth von Löbbecke. Ils s'installeront dans le château de Költschen en Silésie, propriété familiale. Ils auront quatre enfants dont deux fils et deux filles.

En 1934, proche collaborateur de Franz von Papen, il est arrêté lors de la Nuit des Longs Couteaux et détenu quelques jours au camp de concentration de Lichtenburg. Il doit sa libération à son oncle, le comte Johan-Paul van Limburg Stirum, ambassadeur des Pays-Bas à Berlin et à l'intervention de Franz von Papen.

Il quitte l'Allemagne en 1935 pour se réfugier à Londres, puis à Paris.

Après avoir témoigné au Procès de Nuremberg, pour la défense de Papen, il regagne l'Allemagne en 1952. Il y travaille notamment au service du protocole du ministère des Affaires étrangères, où il prépare la visite de Konrad Adenauer à Moscou.

Il décède en 1980 à Munich.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]