Frink (langage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Frink)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (novembre 2016).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frink (homonymie).
Frink
Date de première version 2001
Auteur Alan Eliasen
Influencé par Java, Perl, Ruby, Smalltalk, BASIC
Système d'exploitation Multiplateformes

Frink est un outil de calcul et un langage de programmation conçu par Alan Eliasen. Il est construit sur la machine virtuelle Java et inclut des fonctionnalités similaires à Java, Perl, Ruby, Smalltalk, et de nombreuses implémentations du BASIC. Il se concentre principalement sur les domaines des sciences, sciences de l'ingénieur, physique, traitement de textes et éducation.

Le langage est nommé d'après le savant fou fictif Professeur John Frink de la série télévisée populaire Les Simpson, qui a prédit, des années auparavant, "Je prédis que d'ici 100 ans, les ordinateurs seront deux fois plus puissants, dix mille fois plus grands, et si chers que seulement les cinq rois les plus riches d'Europe les possèderont."

L'une des caractéristique notable de Frink est qu'il conserve les unités de mesure à travers tous les calculs. Cela permet à toutes les valeurs de contenir une quantité et une unité de mesure. Frink « comprend » comment différentes unités sont reliées, comme une longueur élevée à la puissance trois est un volume, ou la puissance multipliée par le temps est de l'énergie. Différentes unités de mesure peuvent être mélangées dans les calculs, et Frink automatiquement, s'assure que les calculs aboutissent à un résultat dans les dimensions attendues.

taille = 3 feet
gravitation = 9.80665 m/s^2
masse = 60 kg
energie_potentielle = taille * gravitation * masse
println[energie_potentielle -> joules]  // Affiche en joules

La distribution standard vient avec un fichier de données contenant plusieurs milliers des unités de mesure les plus communes, avec des données telles que les masses des particules élémentaires, des données astronomiques et des mesures historiques. Le fichier de données standard utilise le Système international d'unités (SI) comme base et l'étend avec des unités monétaires et informatiques (bits). Le fichier standard peut être complètement remplacé par l'utilisateur et de nouvelles unités peuvent être ajouté lors de l'utilisation.

La syntaxe de Frink essaie de suivre la notation mathématique standard lorsque sans ambiguïté. Par exemple, la déclaration ci-dessus peut être réécrite en utilisant la multiplication implicite entre les trois unités:

hauteur gravitation masse