Friedrichsdorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Friedrichsdorf
Friedrichsdorf
Vue de la ville
Blason de Friedrichsdorf
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Hesse Hesse
District
(Regierungsbezirk)
Darmstadt
Arrondissement
(Landkreis)
Haut-Taunus
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
4
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Horst Burghardt
Code postal 61381
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
06 4 34 002
Indicatif téléphonique 06172 ; 06175 ; 06007
Immatriculation HG
Démographie
Population 25 092 hab. ()
Densité 832 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 15′ 20″ nord, 8° 38′ 23″ est
Altitude 200 m
Superficie 3 016 ha = 30,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Friedrichsdorf

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Friedrichsdorf
Liens
Site web www.friedrichsdorf.de

Friedrichsdorf est une ville de Hesse (Allemagne), située dans l'arrondissement du Haut-Taunus, dans le district de Darmstadt. La ville de Friedrichsdorf est situé près de Francfort-sur-le-Main.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 1686 par des réfugiés huguenots français, à l'initiative du prince Frédéric II, landgrave de Hesse-Hombourg.

Le français a été pratiqué dans cette ville comme langue principale jusqu'au milieu du XXe siècle.

Plusieurs familles viennent de « Bohin en Picardie » c’est-à-dire du hameau de « Rue de Bohain » qui fait maintenant partie de Lemé. D'autres familles étaient originaires d'Île-de-France et de Champagne. Trois familles venaient du Languedoc : les Fabre, Privat et Désor. Les 17 premières familles avaient reçu 68 arpents, les 19 suivantes, 31 arpents. Un nouveau contingent de réfugiés est arrivé en 1699. Des émigrés Vaudois sont venus s'installer à proximité,dans un lieu qui a pris le nom de Dornholzhausen. Le 23 mars 1700, tous les réfugiés huguenots, réunis dans la cour du château de Hombourg ont prêté serment de fidélité au prince. À cette époque Friedrichsdorf comptait déjà 50 feux. La première industrie installée en 1700 était une tannerie.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Arvengas, « Un village français en Allemagne: Friedrichsdorf (1687-1937) », dans Revue du Tarn, 15 septembre 1937, p. 248-252 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]