Friedrich von Lindequist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich von Lindequist
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
EberswaldeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Friedrich von Lindequist (15 septembre 1862 à Wosteritz - 25 juin 1945 à Macherslust) est un aristocrate allemand qui fut haut fonctionnaire, juriste, juge, gouverneur du Sud-Ouest africain allemand de 1905 à 1907 et sous-secrétaire d'État aux colonies de 1907 à 1910.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1886, il entre dans l'administration allemande après des études de droit. C'est en tant que juge qu'il est affecté dans le Sud-Ouest Africain allemand en 1894.

De 1900 à 1903, il est consul général d'Allemagne au Cap.

Le 19 août 1905, il devient gouverneur du Sud-Ouest africain. En novembre 1905, il décide de mener une politique plus « humaine » envers les Héréros ayant survécu à la répression et aux exactions pratiquées par son prédécesseur, le général Lothar von Trotha. Il propose ainsi une amnistie générale. Cependant, il est aussi amené à faire réprimer brutalement les Namas et envisage même la déportation d’une partie de cette ethnie vers les îles Samoa. Son projet avorte faute de financement bien qu'un certain nombre d'indigènes soient déportés au camp de Shark Island et au Togo.

C'est sous son office que les moutons de race Karakul sont introduits dans le protectorat allemand puis que le celui-ci obtient le statut de colonie autonome et la création de municipalités à Windhuk, Karibib, Keetmanshoop, Luderitz, Okahandja, Omaruru, Swakopmund et Warmbad.

De 1907 à 1910, il est sous-secrétaire d'État aux colonies où il tente de démarrer l'immigration de colons allemands en Afrique orientale allemande. Il dirige l'office du Reich aux Colonies.

Après la Première Guerre mondiale, il devient vice-président de la Deutsche Kolonialgesellschaft, et président de la Deutscher Seeverein, jusqu'à sa dissolution par le gouvernement du Troisième Reich en 1933.