Friedrich Wildgans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Friedrich Wildgans
Friedrich Wildgans 1946.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Instrument
Maître

Friedrich Wildgans est un compositeur autrichien né le à Vienne et mort le à Mödling.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la famille du célèbre poète Anton Wildgans (1881-1932), il commence à apprendre le violon et le piano puis, dès l’âge de douze ans, il commence l'étude de la théorie de la musique et de la composition musicale avec Joseph Marx. De 1934 à 1936, il enseigne à l’université Mozarteum et jusqu’à 1939 il occupe le poste de clarinette solo à la Wiener Staatsoper. Emprisonné par les nazis en 1939, il est libéré après la guerre et devient professeur à l’Académie musicale de Vienne (1945-1963) et président du département autrichien de la Société internationale de la musique contemporaine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Wildgans traduisent l’influence de Paul Hindemith et Igor Stravinsky. Clarinettiste distingué, il a composé plusieurs œuvres pour cet instrument, dont deux concertos, certaines œuvres de chambre et études. Parmi ses autres compositions, on peut noter le concerto pour trompette (1935), la sonate pour piano (1929) et les œuvres vocales. Il écrivit également des articles pour le journal Österreichische Musikzeitschrift et un livre sur Anton Webern.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]