Friedrich Silcher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich Silcher
Description de l'image Friedrich Silcher.jpg.
Nom de naissance Philipp Friedrich Silcher
Naissance
Weinstadt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 71 ans)
Tübingen, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur

Philipp Friedrich Silcher est un compositeur allemand, né à Schnait im Remstal, aujourd'hui Weinstadt, région vinicole, le et mort à Tübingen le .

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1803 il est apprenti pendant trois ans à Fellbach de Ferdinand Auberlen, musicien et arrangeur de choeurs pour hommes. En 1806 il est aide instituteur à Schorndorf et devient précepteur de la famille von Berlichingen. En 1809 il trouve un poste à l'école de filles de Ludwigsburg, résidence princière, où il rencontre C M von Weber et K Kreutzer qui lui conseillent de faire carrière dans la musique. Il suit Kreutzer à Stuttgart, devient professeur de musique et loge chez le facteur de claviers Schiedmayer. En 1817 il devient directeur de la musique à l'université de Tübingen, il épouse en 1822 Luise Enslin, fille d'un commerçant, ils auront deux filles et un garçon. En 1825, il mit en musique le poème Der gute Kamerad composé 14 ans plus tôt par Ludwig Uhland à l'époque de l'occupation du royaume par les troupes de Napoléon Ier, des réquisitions et de l'enrôlement forcé des jeunes gens dans l'armée impériale française - poème dont la première phrase fut si populaire qu'elle en devint le titre de l'œuvre Ich hatt' einen Kameraden. Devenu un véritable hymne à la camaraderie masculine, les Allemands, à l'instar de l'hymne national, l'écoutent debout. Il s'est répandu en France par l'intermédiaire de la Légion étrangère. Il fonde le " Tübinger Akademische Liedertafel", orphéon ou choeur d'hommes qu'il va diriger pendant 30 ans. En 1852 l'université lui décerne le titre de Docteur en Philosophie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Quelques lieder :

Liens externes[modifier | modifier le code]