Friedrich Schiller - Le triomphe d'un génie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich Schiller - Le triomphe d'un génie
Titre original Friedrich Schiller - Der Triumph eines Genies
Réalisation Herbert Maisch
Scénario Paul Josef Cremers
Walter Wassermann
Lotte Neumann, d'après le roman de Norbert Jacques
Acteurs principaux
Sociétés de production Tobis Filmkunst
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Genre Drame
Durée 102 minutes
Sortie 1940

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Friedrich Schiller - Le triomphe d'un génie (Friedrich Schiller - Der Triumph eines Genies) est un film allemand réalisé par Herbert Maisch sorti en 1940. Il raconte les débuts du grand poète romantique Friedrich von Schiller. Le scénario de Lotte Neumann (sous le pseudonyme de C. H. Diller) et de Walter Wassermann est basé sur le roman de Norbert Jacques, Leidenschaft (Passion).

Ce film est également sorti en Italie, sous le titre I masnadieri, ainsi qu'en Suède et au Danemark.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sous la coupe d'un prince autoritaire, le jeune poète Friedrich Schiller affirme sa liberté créatrice.

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

À l'origine relié au cinéma servant la propagande nazie, Schiller - Le triomphe d'un génie divise les historiens du cinéma quant à l'interprétation qui peut lui être donnée. En effet, le culte du génie et de l'individu exceptionnel qui inspire la communauté populaire relèverait de l'endoctrinement. Cependant, une autre lecture proposée confère au film une dimension subversive : la liberté de l'écrivain est en opposition frontale au despotisme du prince[1] ; dans ses mémoires, le réalisateur Herbert Maisch affirme que le film aurait dû s'appeler Rebelles (Rebellen) si la censure l'avait permis[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ferdinand Schlie, « « On ne peut construire sur un mauvais fondement. » Herbert Maisch et son rapport au nazisme dans Andreas Schlüter (1942) », Revue de l’Institut des langues et cultures d'Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie, no 23,‎ , p. 16 (lire en ligne).
  2. (de) Herbert Maisch, Helm ab - Vorhang auf. : Siebzig Jahre eines ungewöhnlichen Lebens, Emsdetten, Verlag Lechte, , p. 294.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Friedrich Schiller - Le triomphe d'un génie sur l’Internet Movie Database