Friedrich Michelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Friedrich Michelis
Image dans Infobox.
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
MichelisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Faculté de théologie de Paderborn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion

Friedrich Bernhard Ferdinand Michelis (né le à Münster, mort le à Fribourg-en-Brisgau) est un philosophe et théologien prussien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Friedrich Michelis est le frère d'Eduard Michelis (de). Il va au gymnasium de Münster de 1827 à 1834. Il étudie la philosophie et la théologie catholique à Münster et devient prêtre en 1838. En 1849, il est chapelain et professeur de religion à Duisbourg. En 1849, il a un doctorat à Bonn. De 1849 à 1854, il est professeur d'histoire et de philosophie à la faculté de théologie de Paderborn (de). Alors qu'il est nommé directeur du collège Borromée de Münster (de) par l'évêque de Münster Johann Georg Müller, il rompt avec l'autorité épiscopale. De 1855 à 1864, il est prêtre à Albachten, près de Münster. En 1864, il devient professeur de philosophie au lycée Hosianum (de) de Braunsberg en province de Prusse. En tant que disciple de l'Église vieille-catholique allemande, l'évêque Philipp Krementz le retire du Lyceum Hosianum. Finalement, en 1870, il est excommunié comme l'un des principaux porte-parole des anciens catholiques. Plus tard il est un prédicateur itinérant et un bref pasteur de la paroisse des vieux-catholiques à Constance et de 1875 jusqu'à sa mort à Fribourg-en-Brisgau.

De 1866 à 1867, il est membre de la Chambre des représentants de Prusse pour la circonscription d'Allenstein-Rößel (de). En 1867, il est également membre du Reichstag de la Confédération de l'Allemagne du Nord pour la circonscription de Dusseldorf 9 (Kempen (de)). Il est un membre indépendant. Après un conflit avec le président du Reichstag, il démissionne spontanément le .

Sa tombe se trouve au grand cimetière de Fribourg-en-Brisgau. Le buste est de Karl Friedrich Moest (de), la base de Karl Andelfinger (de).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]